La voiture électrique : écologique et économique

Article invité le 16/10/2018

Pour les possesseurs de voitures électriques de la première heure, l'argument écologique était le principal déclencheur d'achat. Une voiture qui ne brûle pas une goutte de pétrole, c'est une absence quasi-totale de pollution « à la roue », c'est-à-dire lors de son utilisation. Il est toutefois un argument en faveur de l'auto électrique qui n'est que rarement mis en avant, il s'agit des économies qu'elle permet tout au long de son cycle de vie. Démonstration avec quelques chiffres.

La plus évidente de ces sources d'économies, c'est, naturellement, le carburant. Là où une citadine coûtera quasiment 9 € de sans-plomb tous les 100 km, son équivalent électrique ne réclamera pas plus de 1,50 € d'électricité. Pour un conducteur français moyen, c'est-à-dire parcourant 11 000 km en une année, le gain se monte à 825 €. Si l'on prend comme exemple un ludospace, le bénéfice grimpe au-delà de 1 000 € par rapport à un modèle diesel et au-delà de 1 300 € par an par rapport à un modèle essence. Au passage, rouler électrique permet d'en finir avec le détour par la station-service et la manipulation d'un pistolet pas toujours propre. Un simple branchement sur une prise, et le « plein » d'électricité se fait tout seul.

Ne croyez pas que cette économie sera forcément grignotée par le coût de la location des batteries : il existe, sur le marché, des modèles, à l'instar de la Citroën C-Zero, pour lesquels les batteries sont incluses dans le prix d'achat. Certains rétorqueront alors que l'avantage de la location de la batterie, c'est, qu'en cas de problème, celle-ci sera échangée gratuitement. Conscient que cette question peut être un frein au passage à l'électrique, certaines marques proposent des garanties étendues sur les leurs. Pour rester chez Citroën, elle est de 8 ans/100 000 km, sur les trois des quatre véhicules électriques de la gamme : C-Zero, e-Berlingo Multispace et Berlingo Electric. Elle est même illimitée dans la cas de l' E-MEHARI.

Les autres postes d'utilisation profitent également du passage à l'électrique. Parmi les plus coûteux, on pense immédiatement à la fameuse révision annuelle. Celle-ci consiste en plusieurs vérifications de l'auto mais aussi, et surtout, dans le changement du lubrifiant et de divers filtres (huile, carburant...). Autant d'éléments absents d'une voiture électrique. Le risque de pannes est également largement réduit. Aujourd'hui, ce sont des éléments mécaniques majeurs (turbo, injecteurs, filtre à particules, vanne EGR, volant-moteur, embrayage...) qui posent le plus souvent problème et induisent des factures de réparations ou de remplacement importantes. Là encore, ces pièces ne sont pas présentes sur les moteurs électriques. D'ailleurs, il suffit de regarder autour de soi pour constater la fiabilité de ces derniers, présents dans la plupart des objets de notre quotidien et qui ne font pas parler d'eux. En guise de maintenance, un contrôle annuel d'une voiture électrique suffit. Il en coûte, dans la plupart des cas, moins de 100 €, là où la révision d'une voiture thermique vaut de 300 à 600 €. Quant aux consommables, ils durent plus longtemps sur les modèles électriques. Le frein moteur important inhérent à cette technologie permet d'économiser les plaquettes et disques de frein, mais aussi les pneumatiques. Généralement, leur durée de vie progresse d'au moins 50% (mais elle peut plus que doubler avec un conducteur précautionneux).

Les assureurs vous accueilleront également les bras ouverts si vous leur annoncez être le propriétaire d'une voiture électrique. En comparant les primes d'assurance d'une Citroën C-Zero avec celle d'une voiture thermique de gamme équivalente, les écarts, en faveur de la première, vont de 5 à 20%. Une « générosité » due au faible risque que représentent les conducteurs de la première, l'électrique générant une conduite plus douce.
actu suivante Record de vitesse à 800 km/h pour le Turbinator II

Actu précédente
Record de vitesse à 800 km/h pour le Turbinator II

actu précédente RM Sotheby's : Porsche 911 GT2 1996

Actu suivante
RM Sotheby's : Porsche 911 GT2 1996

Autres articles pouvant vous intéresser

Citroën E-MEHARI : la voiture de plage électrisante
Citroën E-MEHARI : la voiture de plage électrisante

Il y a 50 ans, apparaissait l'une des Citroën les plus mythiques : la Méhari....

Citroën E-Mehari styled by Courrèges
Citroën E-Mehari styled by Courrèges

Dévoilé en décembre dernier, le concept Citroën E-MEHARI n'est pas passé...

Citroën E-Méhari pour le printemps 2016
Citroën E-Méhari pour le printemps 2016

Citroën a levé le voile sur la E-Méhari, un cabriolet quatre places 100 %...

Toutes les actualités CITROEN
Citroën E-Méhari pour le printemps 2016
Ruote Borrani et la DB4 GT Zagato

La très exclusive Aston Martin DB4 GT Zagato Continuation assemblée dans les...

Citroën E-Méhari pour le printemps 2016
Subaru WRX STI EJ20 Final Edition

Comme prévu, Subaru a présenté au Salon de Tokyo l'édition limitée Subaru WRX...

Citroën E-Méhari pour le printemps 2016
Tokyo : Mitsubishi MI-TECH Concept

Mitsubishi Motors Corporation (MMC) présente actuellement au Salon de Tokyo...

Toutes les actualités

Commentaires

avatar de leofabrice
leofabrice a dit le 12-04-2018 à 09:50
Bravo pour les voitures électrique, ils sont encore en train de nous la faire à l'envers ...comme avec le diésel ..non non ça ne pollue pas...... 45 000 morts en sursis rien qu'en France...et quand tout le parc automobile sera à l'électrique..... Bravo Vive le nucléaire...car il va falloir les alimenter les batteries ...et puis les fabriquer.....etc..... Quel avenir vous aller donner à vos enfants...!!!!! ne vous inquiétez pas... Remarquez c'est pas grave on ira enfouir tout ça dans des régions X ou Y on dira à ces gens !!!! On gère. Comme ils ne sont pas capable de sécuriser les centrale en surface...je n'ose même pas imaginer ce que cela sera sous terre....... Allez voir un peu les travaux de Nicolas Tesla ....car lui il avait tout inventer pour de l'électricité propre est accessible à tout le monde partout sur le globe......Alors arrêtez de raconter n'importe quoi... Surtout ne soyer pas et plus des suiveurs........INFORMEZ-VOUS
avatar de tc50
tc50 a dit le 11-04-2018 à 18:30
En plus on peut recharger via un panneau solaire,avec une ombrière ou autre.les grands constructeurs,investissent des milliards pour l'électrique. Tout va bien.
avatar de harnelbe
harnelbe a dit le 05-04-2018 à 14:13
Je confirme cet article à 200%. Je roule en C-Zero depuis bientôt 3 ans. Et le coût d'utilisation de ma voiture s'est dégonflé à vue d'?il. Des révisions à bas coût. Des pneus changés une fois. C'est tout ce que ça coûte. La batterie n'est pas loué. Et il y a de plus en plus de borne disponibles. Et la carte ChargeMap permet une plus grande liberté d'utilisation de toutes les bornes disponibles sur le territoire. Et l'équipement n'a rien a envier à une thermique. Excepté sur une C-Zero le régulateur de vitesse absent...