Découvrez comment la Rimac C Two passe les crash-tests

Motorgreen Samuel Morand le 26/09/2019

Le constructeur croate Rimac Automobili vous invite à découvrir le programme d'homologation de son Hypercar électrique Rimac C_Two.

Partagez

réagir
Avant de pouvoir prendre la route, tout véhicule est soumis à un programme d'homologation visant à valider en particulier ses systèmes de sécurité, via de multiples crash-tests réalisés dans des conditions bien spécifiques. Des tests auxquels la Rimac C_Two n'a évidemment pas échappé, comme l'explique dans cette vidéo l'équipe en charge de sa conception.

La Rimac C_Two présentée dans la foulée de la Rimac Concept One, est une Hypercar animée par un groupe 100 % électrique développant pas moins de 1 914 ch, qui sera en mesure de filer à plus de 400 km/h en pointe mais aussi et surtout, d'abattre le 0 à 100 km/h en moins de 2 petites secondes.

Pour homologuer son Hypercar, Rimac Automobili a réalisé des simulations sur ordinateur avant de procéder à des crash-tests bien réels cette fois, processus qui nécessite entre trois et quatre ans de travail pour passer du stade de l'étude à celui du prototype, puis du modèle de production. Dans cette dernière phase, un même châssis monocoque a par exemple été utilisé lors de six crash-tests différents.

Les premiers exemplaires de cette Rimac C_Two, dont les 150 exemplaires promis à la production étaient déjà tous vendus trois semaines seulement après sa présentation au Salon de Genève 2018, devraient être livrés à leurs propriétaires courant 2020.

Crédit illustration : Rimac Automobili

Partagez

réagir

Dernières actualités RIMAC

Premières livraisons repoussées pour la Rimac C_two
Premières livraisons repoussées pour la Rimac C_two
Phase finale de développement pour la Rimac C_Two
Phase finale de développement pour la Rimac C_Two
La Rimac C Two attendue à Genève
La Rimac C Two attendue à Genève
Toutes les actualités RIMAC

Tags liés

Commentaires