La Porsche 718 Cayman GT4 RS en démonstration à Zell am See

Samuel Morand le 04/02/2022

Partagez

réagir
Voir plus de photos

Le constructeur de Stuttgart a profité de l'édition 2022 du GP Ice Race de Zell am See, en Autriche, pour effectuer la présentation européenne du Porsche 718 Cayman GT4 RS et de sa version Clubsport (destinée au circuit), et démontrer les qualités des eFuels qui les alimentent.

Le Porsche 718 Cayman GT4 RS et sa déclinaison circuit ont été officiellement présentés en novembre dernier dans le cadre du Los Angeles Auto Show, en Californie. Le nouveau 718 Cayman GT4 RS est animé par un bloc flat-six atmosphérique de 500 ch et 450 Nm (80 ch et 20 Nm de plus que sur le modèle 718 Cayman GT4), auquel est associée une boîte de vitesses à double embrayage PDK à 7 rapports. L'ensemble lui permet de filer à 315 km/h et autorise un temps de 3.4 secondes sur l'exercice du 0 à 100 km/h (5 dixièmes de mieux que le modèle GT4).

Des performances qui sont encore bonifiées avec la version Clubsport destinée à la piste, propulsée par un bloc boxer 6 cylindres 4.0 litres emprunté à la Porsche 911 GT3 Cup de compétition et développant 500 ch et 465 Nm, auquel s'ajoute une préparation complète lui permettant de rivaliser avec ses concurrentes dans les séries SRO notamment.

A Zell am See, les Cayman GT4 RS et Clubsport ont effectué des démonstrations avec à leurs commandes, plusieurs pilotes chers à la marque allemande, à savoir Jorg Bergmeister, Timo Bernhard et Walter Röhrl. Des démonstrations utilisées également, pour mettre en avant les carburants synthétiques.

Ces modèles GT4 RS disposaient en effet de groupes propulseurs alimentés par des carburants synthétiques, qui peuvent contribuer de manière importante à réduire les émissions de carbone dans le secteur des transports. Ici, le carburant était une essence renouvelable basée sur un biocarburant développé à base de déchets alimentaires, le même que celui utilisé dans les moteurs de la Porsche 911 GT3 Cup de la Mobil 1 Supercup 2021.

« Nous avons un besoin urgent d'une solution pour l'exploitation durable des véhicules existants », explique Walter Röhrl. « Cet objectif peut être atteint avec des carburants verts, qui sont un complément judicieux aux véhicules électriques. »

Porsche croit en l'eFuel, au point que le constructeur allemand s'est associé à Siemens Energy et à plusieurs compagnies internationales pour construire un site industriel visant à produire à Punta Arenas, en Patagonie (Chili), un carburant quasiment neutre en carbone. Ce projet connu sous le nom de « Haru Oni », devrait permettre de produire sur ce site quelque 130 000 litres d'eFuel dès 2022, puis 55 millions de litres dès 2024, et près de 550 millions de litres en 2026. Ces eFuels qui seront utilisables sur tous les modèles Porsche, devraient permettre de réduire jusqu'à 90 % les émissions de CO2 fossile des moteurs à combustion.

Partagez

réagir

Dernières actualités PORSCHE

Le Porsche 718 Cayman GT4 ePerformance entre en piste
Le Porsche 718 Cayman GT4 ePerformance entre en piste
Porsche 718 Cayman GT4 RS Clubsport : pour le circuit
Porsche 718 Cayman GT4 RS Clubsport : pour le circuit
500 ch pour le nouveau Porsche 718 Cayman GT4 RS
500 ch pour le nouveau Porsche 718 Cayman GT4 RS
Toutes les actualités PORSCHE

Tags liés

Commentaires