John Hennessey fête ses 30 ans de carrière

Samuel Morand le 10/04/2021

Partagez

réagir

Cela fait 30 ans que John Hennessey et sa structure Hennessey performance, fondée en 1991 avec son épouse Hope, conçoit des préparations radicales pour « rendre les voitures rapides encore plus rapides ».

L'histoire d'Hennessey Performance trouve son origine en 1991, une année marquante à plus d'un titre pour John Hennessey, qui épouse cette année-là son amour de jeunesse, Hope, et décide avec elle au retour de leur lune de miel, de fonder la structure en question. John est depuis longtemps versé dans la mécanique et la performance, et en 1991 au volant de sa 3000GT VR4 modifiée, il a notamment pris part au Pikes Peak Hill Climb et signé un record de catégorie sur le lac salé de Bonneville (à la vitesse de 177 mph - 284 km/h).

Peu après avoir fondé Hennessey Performance, John se concentre sur le développement de la Dodge Viper et en 1997, il réalise un premier « coup » avec sa Hennessey Viper Venom GTS de 650 ch, qui franchit la barre des 200 mph (321 km/h). Depuis lors, Hennessey a fait tomber bien d'autres barrières : en 2006 la structure texane a étendu son quartier général et dispose de sa propre piste pour tester ses modèles, et c'est là par exemple que la Ford GT biturbo de 1 000 ch développée par le préparateur, a été flashée à 234 mph (376 km/h).

Hennessey est devenu au cours de ces années, une référence en termes de préparation moteur, et en 2012 il propose le Hennessey Velociraptor, un « Hypetruck » développant 600 ch qui sera rapidement rejoint à son catalogue par des sportives et autres muscle-cars radicales, telles que la Camaro ZL1 « The Exorcist » propulsée par une cavalerie de 1 000 ch.

En 2010 Hennessey franchit encore un nouveau palier en développant sa propre Supercar, la Hennessey Venom GT. Ce véhicule basé sur un châssis de Lotus Exige, embarque un bloc V8 de 1 2440 ch qui la propulse de 0 à 200mph en seulement 14.51 secondes. La Venom GT entre en 2013 dans le livre Guinness des records en réalisant le 0 à 300 km/h le plus rapide de l'histoire (13.63 secondes), puis en 2014 enregistre la vitesse la plus élevée pour un véhicule de production avec une pointe à 270.49 mph (434.52 km/h).

La Venom GT donnera à Hennessey l'idée de la Venom F5, l'Hypercar dévoilée en fin d'année dernière par le préparateur/constructeur. Celle-ci est animée par un bloc V8 6.6 litres biturbo développant 1817 ch et 1 617 Nm, puissance envoyée aux roues arrière via un différentiel à glissement limité et une boîte manuelle CIMA à 7 rapports. Cette cavalerie lui permet notamment de boucler l'exercice du 0 à 100 km/h en 2.6 secondes et de filer officiellement à 500 km/h en vitesse de pointe, même si de manière officieuse le modèle serait en mesure d'évoluer à 537 km/h (334 mph).

A ce jour le préparateur/constructeur de Sealy a réalisé plus de 12 000 voitures, et ses 50 employés préparent pas moins de 500 voitures par an pour ses clients. A l'avenir, John Hennessey entend également créer de nouveaux modèles originaux, basés sur le modèle de la Venom F5.

Photo : Venom GT (2014)

Partagez

réagir

Dernières actualités HENNESSEY

Hennessey Performance développe une Hyper-GT électrique à six roues
Hennessey Performance développe une Hyper-GT électrique à six roues
Hennessey Mustang GT Legend Edition
Hennessey Mustang GT Legend Edition
Hennessey livre le sapin de Noël
Hennessey livre le sapin de Noël
Toutes les actualités HENNESSEY

Tags liés

Commentaires