Bristol Cars charmée par la fée électricité

Damien Hermenier le 05/08/2011

Depuis sa reconversion à l'automobile de luxe à tendance sportive, suite à la seconde guerre mondiale, Bristol s'est vue associée à Frazer-Nash. En ce début de nouveau millénaire, les deux sociétés le sont toujours alors que Bristol Cars vient cette année d'être rachetée par Kamkorp Autocraft, une branche du Groupe Frazer-Nash.

Partagez

réagir
Frazer-Nash est aujourd'hui spécialisée dans la conception et la réalisation de motorisations électriques hybrides – notamment pour les bus ou tramways. Ainsi, Bristol envisage-t-elle de profiter de ce savoir-faire pour produire dès 2013 une auto à la fois luxueuse, économique et performante. Ou est-ce Frazer-Nash qui envisage d'utiliser Bristol pour exposer sa technologie.

Étant à la pointe des techniques d'hybridation électrique, Frazer-Nash devrait quoi qu'il en soit permettre la création d'un modèle hybride hautement efficient. Bristol annonce déjà quelques chiffres : 320 km/h, 2,8 l/100 km.

L'auto serait une quatre places muni d'une paire de moteurs électriques. Avec un moteur par essieu, il s'agira donc d'une quatre roues motrices. Le pack de batteries pourra être rechargé sur secteur, en phase de freinage et de décélération, ou bien au moyen d'un petit bloc thermique rotatif (tournant à 3 500 tr/min) jouant le rôle de prolongateur d'autonomie.

Enfin, pour ne pas avoir à concevoir elle-même de plateforme, Bristol fera usage d'un châssis déjà existant issu d'un autre constructeur... qu'elle tient encore secret. 2012 devrait apporter son lot de nouvelles informations.

Partagez

réagir

Dernières actualités BRISTOL

Bristol remanie son site Internet
Bristol remanie son site Internet
Bristol fête ses 60 ans
Bristol fête ses 60 ans
Officiel : Bristol Bullet
Officiel : Bristol Bullet
Toutes les actualités BRISTOL

Commentaires