• GOODING & COMPANY : VENTE EXCEPTIONNELLE À LONDRES

Gooding & Company : vente exceptionnelle à Londres

Samuel Morand le 22/01/2020

Le 1er avril prochain, pour la première fois de sa courte histoire, la maison californienne Gooding & Company organisera au Somerset House de Londres, en Grande-Bretagne, une vente aux enchères automobile sur laquelle seront notamment présentés des modèles Bugatti extrêmement rares.

Cette vente intitulée "Passion of a Lifetime", regroupera seize véhicules parmi lesquels trois châssis Aston Martin, autant de Bentley, une Rolls-Royce, deux Lamborghini, et les trois modèles Bugatti d'une valeur inestimable.

Les productions de Gaydon seront représentées par l'une des dix-neuf Aston Martin DB4 GT Zagato produites, à savoir le châssis 0176/R assemblé en 1961 et habillé d'une livrée exclusive « Peony Red » (estimé entre 7 et 9 millions de livres), une Aston Martin Ulster de 1935 qui participa au Tourist Trophy cette même année (estimée entre 1.6 et 2.2 millions de livres), et une DB3S de 1955.

Ce châssis DB3S/102 acheté neuf par l'équipe de course australienne Kangaroo Stable, a notamment réalisé en 1957 le record australien de vitesse sur terre en filant à 143.19 mph (230.136 km/h). Sa valeur est aujourd'hui estimée entre 3 et 4 millions de livres.

Bentley sera représenté par une Bentley R-Type Continental Fastback de 1952 (1.5 à 2 millions de livres) dont le premier propriétaire était Charles Moran Jr (le premier américain à avoir participé aux 24 Heures du Mans), une Bentley 4 1/4 Litre Cabriolet de 1939 (450 000 à 600 000 £) et une Bentley 3 Litre Speed Model Sports Tourer de 1927 (350 000 à 450 000 £).

Une Lamborghini Miura P400 SV Speciale de 1971 (1.6 à 2 millions de livres) dotée d'une préparation moteur spéciale (une lubrification expérimentale à carter sec et un différentiel à glissement limité ZF), ainsi qu'une Lamborghini 350 GT de 1965 (400 000 à 550 000 £), seront également présentes, mais c'est du côté de Bugatti que l'attention des collectionneurs devrait finalement se focaliser.

Aux côtés d'une Bugatti Type 35C Grand Prix (châssis 4871) assemblée pour la Targa Florio 1928, et dont la valeur est aujourd'hui estimée à plus de 3 millions de livres, on trouvera en effet l'un des 17 exemplaires produits de la Bugatti Type 57S Atalante de 1937 (valeur estimée à plus de 7 millions de livres), ainsi qu'une Bugatti Type 59 Sports de 1934.

Ce châssis n°57248 qui remporta de nombreuses courses entre 1934 et 1937 (dont le Grand Prix de Belgique) et se classa également 3ème du Grand Prix de Monaco, a été piloté en son temps par des pilotes de renom tels que Robert Benoist, Louis Chiron René Dreyfus, Piero Taruffi, Achille Varzi et Jean-Pierre Wimille. En 1938 il fut repeint en noir et vendu au roi Leopold III de Belgique. Il sera présenté à la vente dans sa condition originale, et son prix de vente devrait dépasser 10 millions de livres.
actu suivante La nouvelle Mercedes Classe E se dévoile

Actu précédente
La nouvelle Mercedes Classe E se dévoile

actu précédente Ferrari au top des marques

Actu suivante
Ferrari au top des marques

Autres articles pouvant vous intéresser

Commentaires