• FORMULA E : COUP DE CHAUD POUR RENAULT E.DAMS EN MALAISIE

Formula E : coup de chaud pour Renault e.dams en Malaisie

Samuel Morand le 09/11/2015

La chaleur qui a régné ce week-end sur Putrajaya lors de la deuxième manche du Championnat FIA Formula E, a eu raison des espoirs de victoire du Team Renault e.dams dont les monoplaces ont été affectées comme bon nombre de leurs concurrentes, par des problèmes techniques.

Une fois encore les monoplaces motorisées par le groupe propulseur Renault Z.E.15 avaient été performantes en qualifications, le vainqueur du Beijing ePrix, Sébastien Buemi assurant une deuxième pole position consécutive tandis que Nicolas Prost s'offrait le 5ème chrono.

Mais après un bon envol, les deux hommes ont souffert quasi simultanément de problèmes avec les softwares embarqués dans leurs voitures, Prost étant contraint de regagner son stand prématurément tandis que Buemi devait même s'immobiliser en piste un court instant. Un problème qui allait de nouveau frapper le pilote suisse en deuxième partie de course, tandis que le Français devait ralentir sa cadence pour pouvoir rallier l'arrivée à une décevante 10ème place.

« Cette course fut beaucoup plus difficile que celle de Pékin », a commenté Vincent Gaillardot, le Responsable du programme Renault Formula E. « Les conditions climatiques extrêmes ont causé des problèmes de gestion de température, entraînant ainsi une erreur au niveau des systèmes informatiques. Tout ceci a eu pour conséquence l'arrêt soudain des deux voitures durant la course. Nous allons évidemment étudier tout cela en détails d'ici Punta del Este ».

Le Team Renault e.dams pointe désormais en deuxième position au classement provisoire par équipes avec 36 points, derrière le Team ABT Schaeffler Audi Sport (49 points).

Crédit photo : Formula E
actu suivante La Ferrari F12tdf entre en piste

Actu précédente
La Ferrari F12tdf entre en piste

actu précédente The Stig aime la Ford Mustang GT

Actu suivante
The Stig aime la Ford Mustang GT

Autres articles pouvant vous intéresser

Commentaires