Fiat 500C Abarth Edizione Maserati

Soufyane Benhammouda le 22/05/2012

Après la 500 Abarth 695 Tributo Ferrari, Fiat réédite l'opération avec un autre constructeur de rêve italien, Maserati. Présentée comme concept lors du dernier salon de Genève, la Fiat 500C Abarth 695 Tributo Maserati voit enfin le jour dans sa version définitive sous le patronyme Edizione Maserati.

Partagez

réagir
Cette série limitée à 499 exemplaires est basée sur la Fiat 500C Abarth, version cabriolet de la bombinette italienne. A l'extérieur, elle se distingue par sa livrée Bordeaux Pontevecchio, les badges Edizione Maserati et des jantes Neptune Design (comme celles de la Maserati Gran Turismo) de 17 pouces.

L'intérieur reçoit également un traitement spécifique avec une sellerie beige, des inserts en carbone, un système audio JBL de 9 haut-parleurs et l'habituelle plaque numérotée.

Au rayon mécanique, la Fiat 500C Abarth 695 Edizione Maserati dispose du 1,4l T-Jet porté à 180 ch et 250 Nm de couple, soit 40 ch et 44 Nm de plus qu'une Fiat 500C Abarth de série. De nouveaux amortisseurs Koni et des disques de frein Brembo de 305mm viennent améliorer le châssis de la citadine.

Les 499 exemplaires seront exclusivement réservés à l'Europe et disponibles autour des 39 600€.

Partagez

réagir

Dernières actualités FIAT

Inauguration du FCA Heritage HUB
Inauguration du FCA Heritage HUB
Dieselgate : obstruction chez FCA ?
Dieselgate : obstruction chez FCA ?
La Fiat S76 revient à Goodwood
La Fiat S76 revient à Goodwood
Toutes les actualités FIAT

Commentaires

avatar de ADRIANELHAUSERN
ADRIANELHAUSERN a dit le 30-08-2012 à 10:52
tres belle. dommage qu il n y ait pas d autres couleurs. je pense que les voitures compactes/petites mais performantes, bien equipees, et assez comfortables ont un bel avenir. je suis tres interesse d acheter une des 499 prevues!!!!! malgre le prix, qui reste quand meme moins cher qu une mini cooper s .
avatar invité
un internaute a dit le 09-06-2012 à 23:10
Magnifique !!! Je craquerai ... Mais le prix le semble des plus inflationniste ! Dommage