Esteban Ocon livre la première Alpine A110 à la gendarmerie

Samuel Morand le 05/01/2022

Partagez

réagir

Le pilote du Team Alpine F1 Esteban Ocon a « livré » le premier des 26 exemplaires de l'Alpine A110 destinés aux brigades rapides d'intervention de la gendarmerie nationale.

Après avoir annoncé en octobre dernier la signature d'un nouveau partenariat avec le Ministère de l'Intérieur, visant à fournir les véhicules rapides d'intervention de la gendarmerie nationale, puis la présentation mi-décembre de ces premiers châssis Alpine A110 spéciaux, le constructeur tricolore a mis en scène la livraison du premier véhicule avec deux invités de marque.

Dans ce clip d'un peu plus d'une minute où l'on peut voir une Alpine A110 de la gendarmerie nationale, rouler à vive allure sur des routes départementales, Esteban Ocon le pilote du Team Alpine F1, vainqueur du Grand Prix de F1 de Hongrie 2021, et Laurent Rossi, le PDG d'Alpine, sont en effet présents pour remettre les clés du véhicule en question, à des membres de la gendarmerie nationale.

Une communication amusante, qui permet notamment d'apprécier les sonorités du bloc 4 cylindres 1.8 Turbo de 252 ch et 320 Nm de la sportive de Dieppe, dont les performances (le 0 à 100 km/h abattu en 4.5 secondes et une vitesse de pointe de 250 km/h) devraient permettre aux forces se l'ordre de mener à bien leur mission.

L'ensemble de ces châssis Alpine A110 préparés par l'entreprise Durisotti (marquages, gyrophare...), devraient être livrés aux brigades rapides d'intervention de la gendarmerie nationale en ce début d'année.

Partagez

réagir

Dernières actualités ALPINE

Alpine A110 E-ternité : un one-off A110 découvrable et 100 % électrique
Alpine A110 E-ternité : un one-off A110 découvrable et 100 % électrique
Alpine A110 Tour de Corse 75 : seulement 150 exemplaires
Alpine A110 Tour de Corse 75 : seulement 150 exemplaires
Alpine A110 GT « Jean Rédélé » : une série limitée hommage
Alpine A110 GT « Jean Rédélé » : une série limitée hommage
Toutes les actualités ALPINE

Tags liés

Commentaires