Désactivation des cylindres Volkswagen

Damien Hermenier le 06/09/2011

Le concept de désactivation des cylindres existe depuis quelques décennies et jusqu'alors, a été utilisé sur des blocs V6 ou V8, chez Chrysler, Chevrolet ou Mercedes notamment. Très bientôt, Mercedes-AMG avec son V8 5.5 (SLK55 AMG) ou Audi avec les nouvelles S6/S7/S8 et leur V8 4.0 biturbo useront de ce dispositif en coupant quatre cylindres à faible charge. Mais c'est Volkswagen qui tend à démocratiser encore le système avec un 4-cylindres de ce genre.

Partagez

réagir
Honda sur sa Civic hybride avait déjà usé de ce stratagème sur un bloc 4-cyl. Volkswagen y vient à son tour sur une motorisation 100 % thermique (essence, turbocompressée). Celle-ci sera capable de désactiver deux des quatre cylindres entre 1 400 et 4 000 tr/min, à pression sur l'accélérateur constante et charge partielle – VW estime qu'en Europe, cela correspond à 70 % des parcours automobiles.

L'électronique moteur coupera alors l'alimentation en carburant des cylindres 2 et 3, une manœuvre allant de paire avec un décalage des cames. Les pistons des cylindres "éteints" continueront de cheminer dans les cylindres mais n'useront plus de carburant. La réduction de la consommation serait selon VW de l'ordre de 0,4 l/100 km sur un bloc 1.4 TSI 140 ch équipant une compacte (jusqu'à 0,6 litre accouplé à un système Stop&Start).

Lorsque le conducteur accélère, le système réactive l'injection de carburant des cylindres 2 et 3, l'opération étant prédite comme imperceptible. La Golf devrait en bénéficier la première dès 2012.

Partagez

réagir

Dernières actualités VOLKSWAGEN

Dieselgate : l'ancien patron de VW passera devant les tribunaux
Dieselgate : l'ancien patron de VW passera devant les tribunaux
Des robots pour recharger votre voiture électrique au parking
Des robots pour recharger votre voiture électrique au parking
VW Motorsport en mode électrique
VW Motorsport en mode électrique
Toutes les actualités VOLKSWAGEN

Tags liés

Commentaires