• COYS : 300 000 LIVRES POUR DEUX PLAQUES D'IMMATRICULATION

Coys : 300 000 Livres pour deux plaques d'immatriculation

Samuel Morand le 06/12/2018

A l'occasion de la vente « Coys True Greats » qu'elle organisait en cette fin d'année dans le quartier londonien de Westminster, la maison Coys of Kensington a notamment vendu aux enchères deux plaques d'immatriculations pour un montant de 300 000 £ (336 317 €).

Ces plaques « SW1 » et « 1SW » dont le prix était estimé entre 150 000 et 200 000 £, ont suscité l'intérêt des collectionneurs car il s'agit du code postal (« postcode ») du Palais de Wesminster (Chambres du parlement), situé au cœur de la cité londonienne. A titre de comparaison, une autre plaque originale (« 1 IOU ») était également proposée aux enchères lors de ce rendez-vous de Westminster, et n'a été vendue « que » 20 700 £ (23 205 €).

Parmi les véhicules proposés aux enchères cette fois, on notera qu'une Ferrari Dino de 1974 a quant à elle changé de propriétaire pour 248 000 £ (278 022 €). Figurant parmi les 63 exemplaires de ce modèle réalisés dans une finition « Nero », elle n'affichait lors de sa vente que 42 000 miles couverts.

Enfin l'autre vente remarquable de ce meeting Coys aura été une Facel Vega HK500 de 1959 appartenant à une même famille depuis plusieurs décennies. Présentée aux enchères dans une condition « barn find », elle a été adjugée 76 000 £, soit 26 000 £ de plus que son estimation la plus basse.

Photo : Ferrari Dino 1974 - Crédit : Coys
actu suivante RM Sotheby's: Youngtimers à la fête

Actu précédente
RM Sotheby's: Youngtimers à la fête

actu précédente Porsche Top 5 : le retour

Actu suivante
Porsche Top 5 : le retour

Autres articles pouvant vous intéresser

McLaren 600LT Spider par MSO

Alors que la McLaren 600LT Spider va prochainement entrer en production,...

TechArt GTstreet RS : exclusive

Quelques jours avant sa présentation officielle dans le cadre du 89ème Salon...

Bonhams prépare Amelia Island

Un peu plus d'une centaine de véhicules de prestige et de collection seront...

Toutes les actualités

Commentaires