Bugatti Chiron Pur Sport : maniabilité optimale

Samuel Morand le 29/05/2020

La Bugatti Chiron Pur Sport présentée par le constructeur de Molsheim comme une sportive destinée à « dévorer les kilomètres », a fait l'objet de réglages spécifiques afin de garantir à ses futurs propriétaires une maniabilité optimale en toutes circonstances.

Partagez

réagir
Les ingénieurs de la marque tricolore ont accumulé les kilomètres en essais (+ de 50 000) sur route et sur circuit, afin de peaufiner les réglages de cette Chiron Pur Sport et tout particulièrement de son châssis, qui adopte des réglages négatifs de carrossage (2.5 degrés) grâce à de nouvelles rotules de suspension. Un réglage optimal a ainsi été défini par les ingénieurs de la marque, en rapport avec la carrosserie qui propose plus d'appuis grâce à un diffuseur plus large et un aileron de 1.90 mètre, et avec les ressorts (plus raides) et les nouveaux pneumatiques du véhicule (des Bugatti Michelin Sport Cup 2 R), afin de lui assurer une performance maximale et une conduite plus précise.

« Le conducteur sait à l'avance où la Chiron Pur Sport se dirige et guide ainsi à peine le véhicule », explique Jachin Schwalbe, le directeur du développement véhicule chez Bugatti. « Cette précision et cette prévisibilité facilitent la conduite et augmentent sensiblement le plaisir de conduire ».

Les ingénieurs de Bugatti ont ensuite paramétré la boîte de vitesses à double embrayage de la Chiron Pur Sport, qui a été raccourcie de 15 %. L'hyper-sportive accélère ainsi de 0 à 100 en 2.3 secondes (au lieu de 2.4 secondes) et de 0 à 200 en 5.9 secondes (2 dixièmes de mieux). Par ailleurs, dans le 6ème rapport, elle passe de 60 à 120 km/h en 4.4 secondes au lieu de 7.4 secondes. Le W16 8.0 litres de 1500 ch et 1600 Nm, gagne quant à lui 200 tours/mn pour passer à 6 900 trs/mn, tandis que la vitesse maximale du véhicule est limitée électroniquement à 350 km/h.

Bugatti a enfin également allégé son modèle (50 kg au total) en installant notamment un set de jante en magnésium plus légères d'environ quatre kilos (par jante) avec ailes aéro en option, puis a peaufiné le mode ESC-Sport+ qui vient s'ajouter aux modes de conduite EB, autoroute et handling.

« La combinaison d'un châssis plus raide, d'un rapport de transmission plus court, d'un appui plus élevé et du nouveau programme de conduite ESC-Sport+ rend addictif », conclut Jachin Schwalbe. « Pour chaque situation, aussi dynamique soit-elle, la Chiron Pur Sport engage la bonne vitesse et aspire l'asphalte avec ardeur. À cela s'ajoute cette énorme accélération. Le véhicule dépasse les attentes des conducteurs les plus chevronnés ».

Ne reste plus désormais à la Chiron Pur Sport qu'à entrer en production, pour gagner ensuite le garage des 60 clients qui auront déboursé 3 millions d'euros nets pour en faire l'acquisition. Ce sera chose faite au deuxième semestre 2020.

Photo : Bugatti Chiron Pur Sport sur la piste de Bilster Berg

Partagez

réagir

Dernières actualités BUGATTI

Bugatti : derniers tests sur la Nordschleife pour la Chiron Pur Sport
Bugatti : derniers tests sur la Nordschleife pour la Chiron Pur Sport
La Bugatti Chiron Pur Sport poursuit son tour d'Europe
La Bugatti Chiron Pur Sport poursuit son tour d'Europe
Une Bugatti Chiron Roadster en préparation ?
Une Bugatti Chiron Roadster en préparation ?
Toutes les actualités BUGATTI

Tags liés

Commentaires