Bonhams : prototype Audi 200 Quattro "Nardo 6000" 1988

Samuel Morand le 29/01/2022

Partagez

réagir

Bonhams proposera à la vente le 3 février prochain, à l'occasion de son rendez-vous parisien « Les Grandes Marques du Monde à Paris », un très rare châssis Audi 200 Quattro « Nardo 6000 » utilisé lors d'une tentative de record du monde de vitesse en 1988.

Avec en ligne de mire les records de vitesse établis par Mercedes-Benz avec son prototype diesel C111 en 1978, le constructeur d'Ingolstadt sous l'impulsion de son directeur général exécutif d'alors Ferdinand Piëch, prépara trois châssis prototypes autour de son modèle Audi 200 pour s'adjuger les records en question.

Ces trois véhicules étaient doté d'éléments aérodynamiques fabriqués en Kevlar, de diverses pièces allégées (toit et portes en aluminium, vitres latérales en plastique...), d'un arceau de sécurité et de réservoirs d'essence plus conséquents. Sous le capot de ces modèles prenait place un bloc 5 cylindres 2.2 litres turbo développant 650 ch, auquel était associée la transmission quattro. Le moteur du châssis proposé ici était doté d'une culasse à 25 soupapes, tandis que les deux autres ne disposaient « que » de 20 soupapes.

Du 1er au 4 avril 1988, Audi pris donc ses quartiers sur l'autodrome de Nardo, en Italie, et se lança sur sur l'anneau de vitesse de 12,65 km dans plusieurs tentatives de records du monde sur les distances de 500 et 1 000 km. Treize pilotes étaient conviés à ces tentatives qui s'avérèrent être des succès, puisque le constructeur allemand signa le nouveau record sur les deux distances respectivement à 324.50 km/h et 326.40 km/h. A titre de comparaison, les records de Mercedes-Benz étaient de 320.78 km/h (500 km) et 318.30 km/h (1 000 km).

Le véhicule proposé à la vente par Bonhams était conduit par le Dr. Siegfried « Sigi » Brunn, aussi connu comme « le dentiste le plus rapide d'Allemagne », et celui-ci signa une pointe à 350 km/h au volant de cette Audi pas comme les autres. Une expérience qui l'a visiblement conquis puisqu'il acheta le véhicule à Audi après ces quatre jours d'essais, et il le conservera quelques années avant de le vendre à son propriétaire actuel.

Des trois châssis développés en 1988 par le constructeur aux anneaux pour participer à ses tentatives de record du monde de vitesse, ce châssis est le seul à n'avoir pas été détruit. Sa valeur de ce châssis a été estimé entre 300 000 et 500 000 €.

Crédit photos : Bonhams

Partagez

réagir

Dernières actualités AUDI

Audi 200 en drift sur la neige
Audi 200 en drift sur la neige
Cette Audi Quattro a passé 28 ans dans un garage
Cette Audi Quattro a passé 28 ans dans un garage
Future Audi S4 : les premières informations
Future Audi S4 : les premières informations
Toutes les actualités AUDI

Tags liés

Commentaires