Bentley entame la restauration de la première T-Series

Samuel Morand le 21/04/2022

Partagez

réagir

Après plus de quinze ans passés loin de routes, le premier exemplaire de la Bentley T-Series a été rapatrié dans les ateliers du constructeur de Crewe pour y faire l'objet d'une restauration complète par les apprentis et les spécialistes du constructeur britannique.

La Bentley T-Series dessinée par le designer de Bentley de l'époque, John Blatchley (à qui l'on doit également les lignes de la Continental Type-R), fut officiellement présentée au public lors du salon de Paris en octobre 1965. Elle se distinguait notamment de sa devancière, la S-Type, par sa construction monocoque qui constituait alors une première pour un modèle Bentley.

Dans ce châssis était embarqué un bloc V8 6.25 litres développant quelque 225 ch, déjà vu précédemment sur la Bentley S2 (1959). Cette motorisation demeura la plus utilisée par le constructeur durant les 50 années qui suivirent, et ce n'est qu'en 2019 que le constructeur l'abandonna définitivement. A cette date, ce V8 proposait une puissance plus de deux fois supérieures à celle du bloc original, et trois fois plus de couple que ce dernier avec 99 % d'émissions de CO2 en moins.

1 868 exemplaires de la Bentley T-Series de première génération furent produits par le constructeur britannique, qui la vendait à l'époque 5 425 £ hors taxes. Au modèle quatre portes s'ajouta en 1966 une version deux portes, suivie un an plus tard d'une déclinaison cabriolet dont seuls 41 exemplaires furent finalement assemblés. Une seconde génération de ce modèle (T2), fut enfin produite entre 1977 et 1980.

Le châssis évoqué ici (châssis VIN001) est le premier exemplaire de production de la T-Series. Son assemblage fut achevé le 28 septembre 1965 et il demeura la propriété de Bentley Motors, qui l'utilisa lors de différents essais et évènements organisés un peu partout dans le monde.

La restauration de ce châssis Bentley T-Series VIN001 a été entreprise par les apprentis de Bentley Motors dès 2016, mais ce travail fut mis sur pause tandis que le constructeur se concentrait sur le développement de sa gamme de produits actuelle, ainsi que sur son programme d'électrification dont on découvre aujourd'hui les premiers travaux.

Dix-huit mois de travail seront nécessaires aux équipes de Bentley pour restaurer ce châssis habillé à sa sortie d'usine d'une livrée « Shell Grey », et doté d'un intérieur en cuir bleu, véhicule qui intégrera ensuite la collection Heritage du constructeur de Crewe.

Partagez

réagir

Dernières actualités BENTLEY

Nouveaux Bentley Bentayga S Hybrid et Bentayga Azure Hybrid
Nouveaux Bentley Bentayga S Hybrid et Bentayga Azure Hybrid
The Macallan Horizon : un whisky signé The Macallan et Bentley Motors
The Macallan Horizon : un whisky signé The Macallan et Bentley Motors
635 ch pour la nouvelle Bentley Flying Spur Speed
635 ch pour la nouvelle Bentley Flying Spur Speed
Toutes les actualités BENTLEY

Tags liés

Commentaires