830 ch pour la nouvelle Ferrari 296 GTB

Samuel Morand le 24/06/2021

Partagez

réagir
Voir plus de photos

Ferrari a levé le voile lors d'une présentation virtuelle, sur la nouvelle 296 GTB, un modèle doté d'une technologie hybride rechargeable articulée autour d'un nouveau bloc V6, développant la bagatelle de 830 ch.

Cette nouvelle 296 GTB dont le nom fait référence à sa cylindrée totale (2992 cc), au nombre de ses cylindres et au très classique acronyme GTB (pour Gran Turismo Berlinetta), se présente avec des dimensions similaires à celles affichées par la 488 GTB, et se dote d'une carrosserie aux lignes inspirées principalement de la 250 LM (Le Mans) de 1963 (une livrée spéciale inspirée de cette 250 LM sera d'ailleurs proposée pour les acquéreurs de la 296 GTB Assetto Fiorano), mais aussi de modèles tels que la J50 ou le one-off P80/C. Cette carrosserie a évidemment fait l'objet d'un travail aérodynamique précis, et accueille notamment un aileron arrière actif inspiré de celui de la LeFerrari, garantissant jusqu'à 360 kg d'appuis à 250 km/h.

Sous cette carrosserie plutôt réussie, la 296 GTB embarque un bloc V6 3.0 litres biturbo installé en position centrale arrière, développant 663 ch. Le bloc V6 constitue une vraie nouveauté pour Ferrari, même si sa première utilisation par le constructeur italien remonte à 1961 avec la 246 SP qui remporta la Targa Florio en 1961 et 1962. C'est également avec un bloc V6 qu'en 1961, la monoplace 156 F1 remporta pour Ferrari le titre constructeurs dans le Championnat du Monde de Formule 1.

Ce bloc V6 3.0 litres biturbo est associé à un moteur électrique proposant de son côté 167 ch, ce qui garantit au véhicule une puissance totale de 830 ch et 740 Nm. Cette technologie fait d'elle le deuxième modèle hybride rechargeable inscrit au catalogue du constructeur italien après la SF90 Stradale présentée il y a deux ans. Sur la 296 GTB, le bloc électrique est alimenté par une batterie d'une capacité de 7.45 kWh qui devrait permettre au modèle d'évoluer en mode électrique seul avec une autonomie d'environ 25 km.

Ce groupe propulseur hybride est associé à une boîte de vitesses DCT à huit rapports avec Ediff, et permet à la 296 GTB d'abattre le 0 à 100 km/h en 2.9 secondes, le 0 à 200 km/h en 7.3 secondes, et de filer à 330 km/h en vitesse de pointe.

Pour profiter pleinement des performances offertes par cette Ferrari 296 GTB, le conducteur installé dans un cockpit conçu autour de l'interface numérique déjà présente dans la SF90 Stradale, aura le choix entre différents modes de conduite sélectionnables via le Manettino, plus quatre modes supplémentaires proposés via l'eManettino permettant de gérer au mieux l'énergie électrique disponible (eDrive, Hybride, Performance et Qualify).

Les amateurs de sensations fortes pourront enfin opter pour la déclinaison Assetto Fiorano de cette nouvelle Ferrari 296 GTB, version proposant notamment un poids réduit (1 470 kg), une suspension inspirée de la compétition et des appuis supplémentaires afin de garantir des performances optimales sur circuit par exemple. En plus de la livrée 250 LM évoquée plus haut, les acquéreurs de ce modèle Assetto Fiorano pourront également opter pour une lunette arrière ultra-légère réalisée en Lexan (offrant un gain de 15 kg), ainsi que des pneumatiques Michelin Sport Cup 2 R.

Ferrari n'a pas encore communiqué le tarif de cette nouvelle 296 GTB.

Partagez

réagir

Dernières actualités FERRARI

Le configurateur de la Ferrari 296 GTB est en ligne
Le configurateur de la Ferrari 296 GTB est en ligne
Record du tour pour la Ferrari SF90 Assetto Fiorano à Indianapolis
Record du tour pour la Ferrari SF90 Assetto Fiorano à Indianapolis
Ferrari : un plateau de 6 290 chevaux à Goodwood
Ferrari : un plateau de 6 290 chevaux à Goodwood
Toutes les actualités FERRARI

Tags liés

Commentaires