< retour

Essai CHRYSLER 300C Touring

Jean-François Destin le 23/10/2006

Avec ses épaules carrées, sa calandre menaçante et son imposante stature, le Chrysler 300 C Touring pourrait jouer dans un polar américain !

Voir la vidéo en HD

Présentation

24 heures chrono, Big Brother, Men in Black : la berline Chrysler 300 C et plus encore le break Touring, objet de notre essai, fleure bon le polar US. Avec ses épaules carrées, sa calandre menaçante et son imposante stature, on l'imagine entourée d'agents secrets en approche de la Maison Blanche. Mais c'est aussi la meilleure proposition automobile américaine actuelle sur le marché français. Ce gigantesque break de 5 mètres de long abrite un V6 3 litres Mercedes en l'occurrence celui de l'actuelle Classe E. Si sa puissance a été ramenée de 224 à 218 chevaux, en revanche, les deux voitures partagent le couple énorme de 510 Newton/mètre. De quoi dynamiser un Touring 300 C de près de 2 tonnes qui bénéficie aussi d'une nouvelle boîte automatique à 5 rapports. Capable de rouler à 227 km/h et de rester en deçà de 8 secondes au 0 à 100 km/h, il ne réclame que 10 à 12 litres réels en fonction de la charge et de la conduite. Presque incroyable.

Côté suspension, Chrysler, très tôt à l'écoute de la clientèle européenne, emprunte également à Mercedes ses liaisons au sol modernes au profit d'un comportement routier sans surprises, à la condition de conserver à l'esprit le gabarit de ce break XXL. Confortable mais pas aussi bien amorti que la Classe E, le Chrysler 300 C Touring, au coffre record, se montre maniable, silencieux et évidemment très accueillant. Le tout au tarif séduisant de 41 900 €. Ce prix fera oublier une finition légère à l'américaine, des matériaux de décoration intérieure bon marché et quelques lacunes d'équipement en série. Enfin, sachez pour l'anecdote que le Chrysler 300 C Touring produit à Graz en Autriche est également proposé en AWD (4 roues motrices) avec un V8 5.7l de 340 chevaux à 61 300 € et en SRT-8 avec un V8 6.1l de 432 chevaux à 68 600 €.

CHRYSLER 300C Touring CHRYSLER 300C Touring

Sur la route

Si vous avez un très grand garage, une maison plutôt qu'un appartement et une famille nombreuse fervente de week-ends et de vacances, le break Chrysler 300 C Touring est fait pour vous. Avec ses 5 mètres de long, il en impose de l'extérieur mais se montre d'une docilité déconcertante. La judicieuse assistance de la direction, la souplesse discrète du V6 diesel Mercedes et la douceur de la boîte automatique incitent à une conduite apaisée et relaxante. Cependant, le 300 C possède aussi de la dynamite dans ses gênes. 510 Nm de couple, ce n'est pas rien. En pesant brutalement sur l'accélérateur, les 2 tonnes s'allègent comme par enchantement et l'aiguille du compteur s'affole. Au volant d'une américaine, on s'attend alors au pire. Rien de tel avec un 300 C bien campé sur ses voies larges et son empattement de plus de 3 mètres.

Avec raison, Chrysler a privilégié le confort en augmentant un peu le débattement de la suspension. Ce choix générateur de trépidations sur mauvais revêtements ne déclenche pas pour autant de désagréables prises de roulis. Dès lors, le conducteur peut rouler très vite sans se faire peur. Concernant un break de cette taille, l'idéal aurait été de proposer une suspension pilotée intégrant un correcteur d'assiette. Chrysler, soucieux de garder un prix attractif en a rejeté l'idée.

CHRYSLER 300C Touring CHRYSLER 300C Touring

À retenir

Face à une concurrence plutôt classique et pépère, le break Chrsyler 300 C Touring apporte un réel dépaysement et bien des agréments. Exotique dans sa livrée et moderne dans sa technologie embarquée, il allie de nombreuses qualités tout en offrant des places arrière très confortables et un méga coffre. Son V6 Mercedes très coupleux et sobre et sa boite auto bien étagée assurent un grand agrément de conduite. A son volant, vous ne passerez pas inaperçu et ferez bien des envieux.
points fortsdesign, espace habitable, coffre géant et pratique, silence de fonctionnement, moteur très agréable, rapport performances/consommation, confort, comportement routier, prix.
points faiblesfinition sans éclat, matériaux standards, sièges à l'assise trop souple, amortissement perfectible, pas de barres de toit pour les versions européennes, gabarit (en ville).
Les chiffres
Prix 2006 : 41 900 €
Puissance : 218 ch
0 à 100km/h : 7.9s
Conso mixte : 8.1l/100

Avis des propriétaires

Autres articles pouvant vous intéresser

CHRYSLER 300C
CHRYSLER 300C

Pour mieux ancrer encore sa référence au passé glorieux du constructeur...

CHRYSLER Sebring Cabriolet 2.0 CRD
CHRYSLER Sebring Cabriolet 2.0 CRD

Après la berline au printemps 2007, Chrysler lance maintenant la version...

CHRYSLER Sebring 2.0 CRD Limited
CHRYSLER Sebring 2.0 CRD Limited

La Chrysler Sebring offre une petite dose d'exotisme à un tarif incitant à...

Tous les essais CHRYSLER
BMW X3 xDrive30d
BMW X3 xDrive30d

Avec plus de 1,5 million d'exemplaires vendus depuis 2003, le X3 est devenu...

KIA Stinger GT 370 ch
KIA Stinger GT 370 ch

Après presque six années de gestation, la Stinger, version de série du...

AUDI RS3 Berline
AUDI RS3 Berline

La course à la puissance bat son plein chez les super-GTI : les 300 ch sont...

Tous les essais

Commentaires

avatar invité
un internaute a dit le 28-10-2013 à 17:21
Je possède depuis peu ce véhicule mais mes premières impressions sont excellentes la conso tourne au alentours de 8,3 litres très raisonnable par rapport a la puissance du moteur