< retour

AUSTIN HEALEY

Née dans l'Angleterre de l'après-guerre, qui panse ses plaies et gère la pénurie de matières premières, l'Austin Healey a pour mission de partir à la chasse aux devises, c'est-à-dire aux dollars. Son marché est donc tout trouvé, ce sera l'Amérique.

L'Austin Healey se situe dans une position intermédiaire, entre les luxueuses et coûteuses Jaguar XK et les roadsters anglais de classe moyenne type Triumph TR 3, MGA ou Sunbeam Alpine. Elle est la création d'un petit bonhomme de cinquante ans au caractère déterminé, Donald Healey. Auteur du concept, Donald Healey a imaginé un cocktail des plus réussis : les moteurs sont empruntés à Austin, puis à Morris (le six cylindres de 2,6 litres), les carrosseries sont réalisées chez Jensen, le tout est assemblé à Abingdon chez MG et commercialisé par le réseau de la BMC.

De la 100/4 à la 3000 Mk III, il n'est pas évident de s'y retrouver dans la lignée des « Big Healeys », une génération qui témoigne de quinze ans d'évolution. Mais tout au long de la vie de cette famille, Donald Healey saura garder le cap et conserver à ses voitures le charme et le caractère du modèle originel. Loin de s'abâtardir comme on l'observe souvent pour des voitures à la longue carrière, l'Austin Healey sera, au contraire, sans cesse améliorée au fil des années. Certes, elle va s'embourgeoiser et gagner en confort avec le temps, mais le confort ne saurait être considéré comme un péché !

En fait l'Austin Healey évoluera avec son époque et sa clientèle, qui, au début des années soixante, ne peut se contenter d'une voiture certes puissante, mais rustique dans son aménagement intérieur et d'un confort rudimentaire. Car l'Austin Healey doit à premières versions une réputation de brute pour vrais durs. Avec la 3000, viendra la maturité. Outre qu'ils apporteront un surcroît de puissance et de souplesse, et donc un meilleur agrément de conduite, les modèles 3000 bénéficieront d'un confort en progrès, voire d'un équipement de luxe.

Heureusement, l'esthétique de l'Austin Healey, œuvre du designer Gerry Coker, sera préservée jusqu'au bout. Une ligne magnifique et intemporelle, qui en fait l'une des plus belles voitures britanniques de la seconde moitié du siècle.

Ingénieur et pilote de renom, Donald Healey crée sa propre entreprise après la guerre, qui fonctionne comme une agence d'engineering. Il fait ses premières armes de constructeur en 1948 avec un coupé (Elliot) et un roadster (Westland) équipés d'un moteur Riley de 2,4 litres. Suivra en 1951 la Nash-Healey, un roadster motorisé par le six cylindres de la marque américaine équipant l'Ambassador.

Mais il ne s'agit là que d'amuse-gueules. Donald Healey rêve de construire un roadster performant et d'un prix abordable, qui lui assurerait une large diffusion. Rapidement, il signera un accord avec Leonard Lord, le patron de la British Motor Corporation et la voiture deviendra Austin Healey.

La grande aventure débute en 1952 au salon de Londres, dont l'Healey Hundred constitue l'une des vedettes. On connaît la suite. Le succès sera considérable, outre-Atlantique, mais aussi en Europe. En France, la voiture deviendra la coqueluche des artistes et des branchés des «fifties» et des «sixties».

Derniers articles AUSTIN HEALEY

Une rare Austin Healey 100 BN2 en vente chez Bonhams

Une rare Austin Healey 100 BN2 en vente chez Bonhams

Le 30 juin prochain dans le cadre de la vente qu'elle organisera au Festival of Speed de Goodwood, la maison Bonhams proposera aux enchères une Austin Healey 100 BN2 de 1955 ayant figuré cette même...

La dernière Austin Healey 3000 MkIII aux enchères

La dernière Austin Healey 3000 MkIII aux enchères

Classic Car Auctions (CCA) proposera aux enchères le 2 avril prochain dans le cadre de sa vente organisée au NEC de Birmingham, la dernière Austin Healey 3000 MkIII sortie des ateliers du...

Deux rares Austin Healey aux enchères Bonhams

Deux rares Austin Healey aux enchères Bonhams

Le 6 décembre prochain à l'occasion de sa vente de New Bond Street, à Londres, Bonhams va présenter aux enchères deux remarquables Austin Healey issues de la collection Arthur Carter, connu pour...

Bonhams : deux Austin Healey à l'honneur

Bonhams : deux Austin Healey à l'honneur

Soixante ans après avoir participé aux 24 Heures du Mans 1953, deux Austin Healey ont été réunies ce mercredi au quartier général de la maison Bonhams à Londres. L'une d'elles avait été vendue aux...

Plus d'actualités AUSTIN HEALEY
Guide d'achat AUSTIN HEALEY 3000

Guide d'achat AUSTIN HEALEY 3000

L'Austin Healey 3000 se situe dans une classe intermédiaire entre les roadsters anglais de type Triumph TR 4 ou Morgan Plus Four et les Jaguar ou Aston Martin.

Plus de guides d'achat AUSTIN HEALEY
AUSTIN HEALEY 100 S

AUSTIN HEALEY 100 S

Premier projet indépendant de la Donald Healey Motor Company après son alliance avec la BMC, l'Austin-Healey 100S naît en 1954.

AUSTIN HEALEY Sprite

AUSTIN HEALEY Sprite

Adorable ou affreuse selon les goûts, l'Austin-Healey Sprite est passée à la postérité pour ses célèbres yeux de grenouille.

Plus de présentations AUSTIN HEALEY

Les modèles AUSTIN HEALEY

Dossiers AUSTIN HEALEY

Photos AUSTIN HEALEY Voir les photos AUSTIN HEALEY (156)