Salon de Tokyo 2007

Salon de Tokyo 2007


du 27 octobre au 11 novembre 2007 Flux RSS Salon de Tokyo 2007

MITSUBISHI Concept-ZT

Vincent Desmonts le 07/11/2007

Aux temps de sa splendeur, Mitsubishi ne vivait pas que grâce aux Pajero et autres pick-ups. Le constructeur japonais connaissait alors le succès avec ses berlines, et notamment la Galant.

Aux temps de sa splendeur, Mitsubishi ne vivait pas que grâce aux Pajero et autres pick-ups. Le constructeur japonais connaissait alors le succès avec ses berlines, et notamment avec la Galant qui fut un temps importée en France. Élancée, agressive de lignes, la Galant avait de quoi séduire. Mais elle a compté parmi les premières victimes de l'effondrement du segment des familiales, et a fini par se replier sur le premier marché européen, l'Allemagne, en désertant le catalogue de l'importateur français.
Elle n'en a pas moins continué sa carrière de génération en génération avec une certaine réussite de l'autre côté du Rhin, mais l'absence de version diesel devenait de plus en plus problématique, si bien que sa carrière s'est achevée dans le silence en 2003.
Avec ce Concept-ZT, Mitsubishi dévoile un aperçu réaliste de ce à quoi ressemblera la future Galant, qui évolue au niveau style – suivant la tendance initiée par la Lancer – et adoptera un moteur diesel inédit. Cette Galant-là reviendra peut-être en France !

MITSUBISHI Concept-ZT MITSUBISHI Concept-ZT

Poussée par la montée en gamme de la Lancer – désormais classée parmi les familiales façon Alfa 159 avec son style sportif – la Mitsubishi Concept-ZT marque une nette évolution des dimensions par rapport à la Galant : elle atteint 4,95 m de long, soit 32 centimètres supplémentaires. Une crise de croissance qui s'accompagne d'un changement du style, qui se fait moins agressif et plus statutaire. La calandre « jet fighter » chère aux stylistes Mitsubishi est bien là, tout comme les optiques étirées, mais l'ensemble se fait plus posé, moins conquérant. La ligne de toit s'étire, les flancs s'assouplissent, la malle s'adoucit. L'ensemble se veut plus sérieux.
Même tendance dans l'habitacle, où les larges fauteuils s'installent devant une planche de bord aux lignes sobres mais bourrée d'électronique.

Mitsubishi l'a donc bien compris : impossible de vendre une telle berline en Europe sans moteur diesel digne de ce nom. La Concept-ZT embarque donc un bloc fonctionnant au gazole de conception nouvelle. Il s'agit d'un 2,2 litres à rampe commune dotée d'un turbo à géométrie variable, développant 190 ch et 400 Nm de couple. Un moteur associé à une boîte de vitesses robotisée à double embrayage, destinée à soigner la douceur de conduite et à optimiser les consommations. Pour ce dernier point, la berline Mitsubishi s'habille d'aluminium pour réduire son poids. En outre, certains panneaux de carrosserie (capot, portières, couvercle de malle...) sont réalisés en résine recyclable. A l'inverse, la Concept-ZT s'alourdit d'une transmission intégrale du même type que celle du 4X4 de loisirs Outlander...

Elle s'offre enfin tout le bagage technologique d'une berline haut de gamme bon teint. La Mitsubishi possède ainsi un système de sécurité pré-accident, qui tend les ceintures de sécurité et gonfle les coussins des sièges afin de mieux retenir les passagers dans l'imminence d'un choc. La Concept-ZT peut également compter sur un système d'alerte de changement de file, un capot érectile pour améliorer la protection des piétons, un système d'assistance au créneau ou encore un moniteur offrant une vue de dessus facilitant les manoeuvres. Vue comme ça, elle pourrait trôner demain chez votre concessionnaire. Chiche, Monsieur Mitsubishi ?

MITSUBISHI Concept-ZT MITSUBISHI Concept-ZT

Avis des propriétaires

Commentaires