Salon de Tokyo 2007

Salon de Tokyo 2007


du 27 octobre au 11 novembre 2007 Flux RSS Salon de Tokyo 2007

LEXUS LF-Xh

Vincent Desmonts le 06/11/2007

Fer de lance de la réussite de Toyota dans le haut de gamme, le 4x4 Lexus RX arrive en fin de carrière. Et son remplaçant devrait ressembler de près au concept LF-Xh présenté à Tokyo.

Quelle éclatante réussite que celle de Toyota dans le haut de gamme ! Si le géant japonais a été parmi les derniers à lancer sa marque de prestige (Lexus n'est apparu qu'en 1989, soit trois ans après le label Acura d'Honda), Toyota est aujourd'hui le seul à avoir réussi à imposer cette griffe des deux côtés de l'Atlantique. En Amérique du Nord, Lexus est une marque incontournable du segment « premium », au point de bousculer les constructeurs européens tels que BMW ou Mercedes. En Europe, Lexus n'a pas la même notoriété, mais progresse de façon continue depuis plusieurs années, au point d'apparaître désormais comme une alternative crédible aux hauts de gamme allemands.

LEXUS LF-Xh LEXUS LF-Xh

L'un des fers de lance de cette croissance, notamment aux États-Unis, c'est le 4X4 de loisirs RX. Que ce soit dans ses versions à propulsion classique ou hybride, le Lexus RX remporte un franc succès partout où il pose ses roues. Sur un segment en pleine éclosion où l'image de marque et l'héritage comptait encore peu, le RX a su imposer le label Lexus. Mais voilà : le RX actuel, deuxième du nom, a fêté ses quatre ans en mai dernier. L'âge du restylage pour un véhicule d'un constructeur européen, mais l'âge de la retraite pour celui d'un constructeur japonais, chez qui les cycles produit sont nettement resserrés. Toyota réfléchit donc à son remplaçant, qui devrait ressembler de près au concept-car LF-Xh dévoilé à Tokyo.

Chaque constructeur tente de se définir une identité esthétique, en allant parfois jusqu'à la baptiser : on parle ainsi du design « Flame » chez BMW, « Kinetic » chez Ford ou encore « Art & science » chez Cadillac. Lexus suit cette tendance, avec le style « L-Finesse », déjà appliqué aux berlines IS, GS et LS. Il ne restait plus donc qu'à relooker le 4X4 de loisirs de la gamme ! A en juger par l'aperçu que donne le concept-car LF-Xh, le résultat final devrait être des plus séduisants.

A l'image du BMW X6, le Lexus LF-Xh affiche une ligne élancée façon coupé. La surface vitrée réduite et l'inclinaison prononcée des montants de pare-brise lui composent une allure dynamique. La ceinture de caisse très relevée est soulignée par un pli de tôle sur les flancs qui vient mourir sur des feux débordant sur les ailes arrière. Quant à la poupe du LF-Xh, elle ne déparerait pas sur une GTI, avec son becquet, son bouclier musclé et sa lunette très inclinée. A l'avant, l'adoption de phares à diodes électroluminescentes a permis d'offrir un vrai « regard » empreint d'agressivité au LF-Xh. Il est cependant improbable que cette technologie encore coûteuse soit utilisée sur le modèle définitif.

Comme le « h » minuscule de son patronyme le laisse supposer, le LF-Xh est un 4X4 de loisirs à propulsion hybride. Une formule qui connaît un énorme succès en France, grâce à l'exonération de taxe sur les véhicules de société (TVS) dont bénéficient les véhicules hybrides. Du coup, les neuf dixièmes des Lexus RX vendus en France sont des 400h !
Comme ce dernier, le LF-Xh embarque un moteur V6 secondé par un moteur électrique. Pas plus de détails sur cet ensemble, si ce n'est que l'on nous promet « des performances environnementales jamais encore vues sur un 4X4 de loisirs. » Allez, assez de nous faire saliver : la suite !

LEXUS LF-Xh LEXUS LF-Xh

Avis des propriétaires

Commentaires