Salon de Genève 2012

Salon de Genève 2012


du 8 au 18 mars 2012 Flux RSS Salon de Genève 2012

JAGUAR XF Sportbrake

David Lamboley le 06/03/2012

Chez Jaguar, les breaks sont denrées rares. Après le petit X-Type, voici une interprétation sur base XF. Ou comment conjuguer utilité et élégance.

Voir la vidéo en HD

La Jaguar XF, décidément, est l'objet de toutes les attentions de la part de Jaguar. Après un léger restyling inspiré du vaisseau amiral XJ et une remise à jour des selleries il y a quelques mois, puis un nouveau bloc diesel « d'attaque » décrié mais oh combien utile pour booster les ventes, la grande berline anglo-indienne se décline désormais en version break, Sportbrake pour être exact. Pas de coup d'éclat en termes esthétiques, mais une élégance de bon aloi caractérisée par un vitrage rehaussé de chromes cachant habilement les éléments structurels.

Joindre l'utile, voire l'utilitaire à l'agréable, tout en préservant de véritables qualités dynamiques, elle sait faire : 1675 litres de capacité maximale, des leviers intégrés au hayon électrique permettant de faire basculer la banquette arrière et une aire de chargement dépassant un mètre de largeur, dotée de rails et de points d'attaches à la manière d'Audi. Des aptitudes de véritable déménageuse qui cachent également une habitabilité arrière en progession, avec notamment une garde au toit rehaussée de 48 mm. Familles nombreuses, réjouissez-vous !

Plus ambitieuse en termes de polyvalence, la Jaguar XF Sportbrake ne souhaite pas dégrader son comportement assez remarquable. La présence d'une nouvelle suspension arrière pneumatique à correcteur automatique d'assiette qui vient se substituer aux ressorts hélicoïdaux, de série sur toutes les versions, permet également de préserver une garde au sol constante quel que soit le chargement.

En termes mécaniques, cependant, petite déception. Jaguar ne souhaite pour l'instant décliner cette version qu'avec des blocs diesel. Le récent 4 cylindres 2,2 litres développant 190 ch et le V6 biturbo 3,0 litres crachant 275 ch, tous deux accouplés à une excellente boîte automatique ZF à 8 rapports, feront leur office discrètement. Les gentlemen drivers ou les pères de familles très pressés devront attendre une hypothétique version R...

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de APOGE
APOGE a dit le 12-03-2012 à 14:25
A quand un utilitaire Jaguar type Master ou Ducato??? Je pensais que Jaguar avait compris que faire du n' importe quoi ne marchait pas chez eux ( Ex: bide de la Jaguar X-type )
avatar de stefwolfi
stefwolfi a dit le 08-03-2012 à 12:17
dommage que les stylistes ne soient pas à la hauteur de la réputation de la marque... en la voyant on ne croierait pas être en face d'une jaguar
avatar de chevy56
chevy56 a dit le 07-03-2012 à 21:04
Jaguar, n'était-ce pas cette marque qui, jadis, produisait des voitures raffinées, y compris en matière de motorisation ?