Salon de Genève 2009

Salon de Genève 2009


du 5 mars au 15 mars 2009 Flux RSS Salon de Genève 2009

RENAULT Mégane RS

Jean-François Destin le 10/03/2009

Toute l'expertise de Renault Sport Technologie se retrouve dans la Renault Mégane RS.

Voir la vidéo en HD

S'il est un domaine où Renault s'est toujours distingué, c'est bien celui de la voiture sportive accessible à tous. Dans la mouvance d'un engagement glorieux en F1, la marque a su imposer son label RS qui aujourd'hui se décline en trois versions, la Twingo, la Clio et la toute nouvelle Mégane dévoilée au salon de Genève.

Toute l'expertise de Renault Sport Technologie se retrouve dans ce modèle reprenant la silhouette déjà sportive de la gamme Mégane 2009. La RS adopte le 2 litres turbo nouvelle génération développant 250 chevaux (soit 25 ch de plus que l'ancien modèle) et surtout un couple de 340 Nm (+40) dès 3000 tours/minute. La suralimentation de type twin-scroll a été retravaillée pour offrir une grande souplesse à bas régime, 80% du couple étant disponible à partir de 1900 tours. Utilisable au quotidien, la Mégane RS ne craint pas le circuit grâce à sa boite à 6 rapports bien étagée et une zone rouge repoussée à 7000 tours.

Mais le succès des gammes RS Renault tient aussi aux réglages très fins du châssis. Au point que le nouveau modèle reprend les trains éprouvés de son aînée. On retrouve notamment le pivot découplé du train avant garant d'un guidage et d'une motricité sans failles. A noter qu'au moment de la commande, le client peut choisir entre le châssis « sport » et un châssis « cup » encore plus ciblé piste.

Concernant la direction vivement critiquée dans le passé, Renault estime avoir définitivement rectifié le tir notamment en modifiant l'assistance électrique en faveur d'un retour plus précis et informatif. Bien entendu, l'ESC, la correction électronique de trajectoire peut être totalement débranchée pour profiter sur routes fermées du caractère joueur de l'auto.

La clientèle l'avoue : le des gammes RS suscite un fort pouvoir d'attraction et sur une base Mégane 2009 plus racée, le centre de design de Renault s'est lâché sans avoir recours à des artifices ostentatoires inutiles.

Le bouclier avant intègre des feux diurnes à leds et une lame rappelle le nez de la Formule 1 R28. Sous un capot bien sculpté, le 2 litres respire grâce à une large entrée d'air protégée par une grille peinte en noir mat. Les passages de roues marqués attirent l'œil sur les jantes en alu noir. L'arrière lui aussi très simple évoque la sportivité par son gros embout d'échappement chromé en position centrale.

L'habitacle évoque l'ambiance compétition avec des sièges aux maintiens latéraux renforcés, un compte-tours associé à un témoin de changement de rapport, un volant spécifique avec repose pouces et, plus classique, des pédales en aluminium. Pour flatter l'occupant, la griffe Renault Sport signe les appuie-têtes, le cadran du compte-tours et la planche de bord.
Avec ce nouveau modèle dont les prix n'ont pas été communiqués, Renault espère garder la main sur ce créneau porteur, les Megane F1 Team R26 et R26.R ayant reçu le titre de « sportive de l'année » en 2007 et 2008.

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de giacom
giacom a dit le 12-03-2009 à 23:34
L'emballage est prêt, Il ne manque plus qu'à mettre en oeuvre le reste pour en faire une vraie sportive moderne qui puisse rivaliser avec les Audi TT par exemple. Encore du chemin à parcourir pour être dans le coup.