Salon de Genève 2009

Salon de Genève 2009


du 5 mars au 15 mars 2009 Flux RSS Salon de Genève 2009

PAGANI Zonda R

Vincent Desmonts le 10/03/2009

Après dix années de carrière, la Pagani Zonda tirera bientôt sa révérence. Mais elle ne part pas sur la pointe des pieds : voici la Pagani Zonda R et ses 750 chevaux !

Voir plus de photos

Dix ans déjà ! C'était en 1999, également au salon de Genève, qu'Horacio Pagani dévoilait sa Pagani Zonda C12. La sculpturale berlinette en fibre de carbone n'a cessé d'évoluer depuis, voyant sa puissance passer de 408 à 550, puis 555 et enfin 602 chevaux sur la Zonda F commercialisée depuis 2005. Reste que dix ans, c'est une éternité dans l'univers des supercars : au lancement de la Pagani Zonda, la Lamborghini Diablo était encore en production, la Porsche 996 faisait ses débuts, et la Ferrari Enzo dormait encore dans des cartons à Maranello. Si la Zonda a réussi à survivre à toutes ces sportives, elle n'est pas éternelle : sa remplaçante babille déjà dans les bureaux d'études Pagani.
Mais ne comptez pas sur la Zonda pour s'éclipser sans un dernier éclat de voix. La très exclusive supercar Pagani – seule une centaine d'exemplaires auront été produits en tout et pour tout – prépare un chant du cygne comme seule une auto de sa trempe pouvait le faire. La Pagani Zonda R pousse l'enveloppe jusqu'à ses limites extrêmes : c'est la plus exclusive, la plus puissante, la plus sportive, la plus performante Pagani jamais produite !

Seuls 16 Pagani Zonda R sortiront de l'usine de San Cesario, près de Modène, la Mecque des supercars italiennes. Seize unités facturées 1,6 millions de dollars chacune. Une belle somme pour une auto qui n'aura pas le droit de rouler sur route ouverte ! La Pagani Zonda R est en effet, à l'image de la Ferrari FXX, un dispendieux joujou destiné à être exclusivement utilisé sur circuit.
Si la Pagani Zonda R ressemble beaucoup à ses soeurs, il ne faudrait surtout pas les confondre : la Zonda R ne partage que 10% de ses pièces avec la Zonda F. La coque remaniée emploie un mélange de titane et de carbone, le moteur V12 a été spécifiquement développé par AMG, les suspensions revues par Ohlins, les pneus sont des « slicks », la boîte de vitesses robotisée est inédite... La Pagani Zonda R est à bien des égards une toute nouvelle voiture, et un banc d'essais grandeur nature pour les technologies qui seront employées sur le projet C9, la remplaçante de la Zonda.

S'installer à bord est une expérience unique : la Pagani Zonda R affiche le raffinement traditionnel de la finition Pagani avec le dépouillement d'une voiture de course. Carbone et aluminium cohabitent avec élégance, mais les boutons de la console centrale ne servent pas pour la climatisation : ils pilotent l'ABS et la gestion moteur. Un écran à cristaux liquides remplace les classiques compteurs, et indique le temps au tour. Le compte-tours est délocalisé au centre du volant, juste au-dessus du bouton permettant de régler la sensibilité de l'antipatinage selon 12 lois. Derrière le volant, les deux palettes en carbone pilotent une boîte séquentielle Xtrac à six vitesses. Le changement de rapport se fait en 20 millisecondes, c'est à dire trois fois plus vite que la boîte F1-Superfast des Ferrari 599 GTB ! Doté d'un carter sec, le V12 de 6 litres et 750 ch est implanté plus bas, au grand bénéfice de l'efficacité.

Vous l'aurez compris, les 16 heureux propriétaires de Pagani Zonda R auront autre chose que la plus rapide des Zonda entre les mains. Rarement voiture aussi proche de la compétition n'aura été produite en (petite) série.

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de strombofigue
strombofigue a dit le 25-03-2009 à 17:24
Depuis 2003 je vais chaque année au salon de Genève et à chaque fois le stand Pagani est un plaisir pour les yeux du passionné d'automobile que je suis. Malheureusement cette année je n'ai pas pu m'y rendre, mais grâce à internet, je l'ai visité virtuellement.