Salon de Genève 2009

Salon de Genève 2009


du 5 mars au 15 mars 2009 Flux RSS Salon de Genève 2009

NISSAN Qazana

Vincent Desmonts le 10/03/2009

Après le succès surprise du Qashqai, Nissan veut décliner le concept de « crossover » avec le Qazana. Un Qashqai en plus petit, destiné à une clientèle urbaine.

Voir plus de photos

On le sait, les temps sont durs pour les 4X4, SUV et autres véhicules tout-chemin. Durement frappés par le malus écologique, souvent mal perçus du public, les 4X4 de loisirs mangent leur pain blanc. Tous, sauf un ! Contre vents et marées, le Nissan Qashqai résiste, développe ses ventes et séduit un large public. Un look de 4X4 combiné à des versions à deux roues motrices, un tarif bas et des consommations modestes font du Nissan Qashqai un engin séduisant pour une clientèle lasse des monospaces, mais se refusant à opter pour un 4X4 de loisirs trop voyant et coûteux. Résultat : 250 000 ventes en Europe les 18 premiers mois ! Du coup, Nissan rêve de rééditer ce succès dans la gamme inférieure. Le Nissan Qazana révèle ce à quoi pourra ressembler le petit frère du Qashqai, dont la commercialisation interviendra dès l'été 2010.

Les photos sont trompeuses : par un subtil jeu des formes et des volumes, le Nissan Qazana apparaît plus gros qu'il n'est en réalité. Avec 4,06 m de longueur, le Qazana est à jeu égal avec une... Alfa Romeo MiTo. Les 1,78 m de largeur l'aideront à se faufiler en ville. Enfin, la hauteur assez modeste (1,57 m) ne posera aucun problème dans les parkings souterrains. En clair, le Nissan Qazana est taillé pour une utilisation urbaine. Ses lignes à la fois musclées et rigolotes devraient faire un malheur auprès de la clientèle féminine des beaux quartiers ! Les gros phares ainsi que l'imposante protection du bouclier avant composent une face avant très personnelle. Le profil est dominé par des arches de roues marquées et une surface vitrée réduite. Quant au « popotin » très rebondi du Qazana, il s'orne de deux grands feux « boomerang ». L'ensemble ne manque pas de personnalité !

Tout de blanc vêtu à l'extérieur, le Nissan Qazana s'habille en rouge à l'intérieur. On y accède par des portes antagonistes dévoilant une ouverture sans montant central. Les formes et volumes de l'habitacle répondent clairement à l'aspect musculeux de la carrosserie. Les sièges laissent entrevoir leur structure en fibre de carbone. La console centrale évidée arbore des formes inspirées des réservoirs de moto. La planche de bord est quant à elle dominée par un bulbeux écran multifonctions, affichant à la fois les informations du système de navigation et celles relatives à la transmission intégrale.

Côté technique, en revanche, le Nissan Qazana n'est pour l'instant qu'une coquille vide. À part la transmission intégrale « All Mode 4WD » de nouvelle génération qui nous est promise, on ignore les dessous de la belle. Ce qui semble acquis, en revanche, c'est que le Nissan Qazana remplacera totalement la Micra, comme le Qashqai avait remplacé l'Almera en son temps. Avec une gamme de « crossovers » complète, incluant les Qazana, Qashqai, Qashqai+2 et Murano, Nissan s'imposera alors comme un spécialiste des 4X4 de loisirs.

Avis des propriétaires

Commentaires