INFINITI Essence

Salon de Genève 2009

Salon de Genève 2009


du 5 mars au 15 mars 2009 Flux RSS Salon de Genève 2009

Jean-François Destin le 10/03/2009

Partagez

réagir

La plus belle GT du Salon de Genève ne se trouve pas chez Ferrari, Aston Martin ou Bentley mais sur le stand …Infiniti.

Voir la vidéo en HD

Pour fêter ses 20 ans d’existence, la division de luxe de Nissan fraîchement débarquée en Europe crée l’évènement en dévoilant le concept « Essence ». Ce luxueux coupé 2 places de 600 chevaux et 4.70 m de long entend démontrer le savoir-faire de la marque dans l’univers du luxe et de la performance et révéler sa nouvelle orientation stylistique.

Résolument élitiste et exclusive (pas plus de 6 points de vente en France à terme et un objectif de 20.000 ventes par an en Europe), Infiniti n’a pas l’intention, dans un contexte de crise, de lancer une telle sportive. Il s’agit d’affirmer le caractère d’une enseigne encore mal connue des européens et d’annoncer l’adaptation des futurs produits aux contraintes environnementales.

Ainsi, cette GT qui frise les 300 km/h est animée d’une motorisation hybride associant un V6 3.7l (sur base GT-R) double turbo ramené à 440 chevaux et un moteur électrique de 160 chevaux alimenté par des batteries lithium-ion placées dans le coffre.

En forme de disque, ce moteur électrique inédit baptisé 3D fournit un couple deux fois supérieur à un moteur classique. Infiniti vante également son faible poids et sa compacité. Les deux motorisations travaillent ensemble ou en alternance par l’intermédiaire de deux embrayages. En ville, l’énergie électrique permet à Essence de se déplacer sans bruit et pollution sur une courte distance. Au final, la marque annonce 8 litres de consommation moyenne et pas plus de 190 grammes de CO² au kilomètre.

Mais ce que retiendront les visiteurs du Salon de Genève concerne une carrosserie féline et sculpturale dont est très fier Shiro Nakamura, le Vice Président du design d’Infiniti.

A l’avant, on remarque la calandre en arc double intégrant le logo Infiniti éclairé ! De profil, la ligne fluide et étirée tend vers la performance avec des passages d’ailes musclés et un magnifique pli au niveau de la ceinture de caisse. L’arrière dessiné pour réduire au maximum la traînée aérodynamique réserve une surprise. Automatique, le coffre s’ouvre en deux parties pour libérer un plateau de chargement de bagages. Lesquels signés Louis Vuitton au Salon sont taillés sur mesure.

Tout aussi spectaculaire, l’intérieur est annoncé minimaliste, ergonomique mais fonctionnel pour le conducteur et raffiné pour le passager. Cerné comme dans une monoplace, le pilote dispose d’un petit volant aplati à sa base, de deux palettes de boite, la console centrale basculée vers lui comportant l’essentiel des commandes et un court levier de vitesse en aluminium. Le compteur façon chronomètre est abrité sous une petite visière recouverte de cuir. La décoration intérieure mariant le cuir et l’Alcantara fait également appel à du bois peint à la main selon la tradition d’application de la laque japonaise.
Enfin, sécurité maximale oblige, Infiniti a truffé l’Essence de protections électroniques allant même jusqu’à innover avec un dispositif appelé « Safety Shield » qui, selon Infiniti, tend vers l’objectif ultime d’un véhicule « zéro collision ».

Voir plus de photos

Partagez

réagir

Avis des propriétaires

Commentaires