MASERATI Chicane

Vincent Desmonts le 10/03/2008

La Chicane est une Maserati hors normes. Normal : elle n'est pas l'oeuvre des bureaux de style traditionnels, mais d'une équipe de jeunes designers en formation.

Voir la vidéo en HD

Non, les designers ne sont pas tous des divas surpayées paradant dans des costumes de grands couturiers ! Le concept-car Maserati Chicane démontre au contraire la créativité de la génération montante des stylistes, ceux qui deviendront les stars de demain. Car la Chicane n'est pas l'œuvre du bureau de style de Maserati ou de Pininfarina, mais celle d'étudiants de l'Istituto Europeo di Design (IED), l'Institut Européen de Design de Turin, en Italie.

Ce projet est néanmoins couvé du regard par des grands noms de l'automobile comme Pininfarina, Bertone, Pirelli ou même... Maserati ! La marque au Trident envisage en effet un élargissement de sa gamme en dessous du coupé GranTurismo et observera avec attention la réaction du public face au concept-car Chicane. En clair : si vous l'aimez, « ils » la feront !

MASERATI Chicane MASERATI Chicane

La Maserati Chicane affiche des dimensions très réduites : avec 4,40 m de longueur, elle est 48 cm plus courte que le GranTurismo. Elle offre tout de même une configuration 2+2 pour une plus grande polyvalence, même si l'empattement de 2,60 m seulement laisse peu d'espoir pour l'habitabilité arrière... Aussi large que sa grande soeur (1,85 m), la Chicane est cependant 10 cm plus basse. Elle affiche du coup des proportions particulièrement athlétiques.

Son architecture reste par ailleurs classique, avec un moteur V8 monté à l'avant et des roues arrière motrices. Par rapport GranTurismo – dessiné par Pininfarina – la Chicane arbore un style plus audacieux. Selon ses auteurs, elle se veut « époustouflante au premier regard », grâce à l'impact fort de ses volumes étonnants et inhabituels.

Dévoilée à Genève sous la forme d'une maquette à l'échelle 1, la Chicane est présentée par ses auteurs comme « une sculpture dynamique, dont le design harmonieux et élégant suggère la puissance et l'attitude sportive. »

Toute en courbes et en muscles, la Chicane reprend des gimmicks Maserati, comme l'imposante calandre au Trident ou les trois petites prises d'air latérales. Mais elle les réinjecte sur une enveloppe totalement inédite, faite de lignes torturées, de surfaces concaves et convexes alternées. Un langage qui n'est pas sans rappeler le « flame surfacing » cher à Chris Bangle, le patron de design BMW.

Les autres traits caractéristiques de la Chicane sont ses passages de roues proéminents, qui viennent briser la ligne de caisse, ou encore son postérieur haut perché ponctué par deux blocs de feux horizontaux. Quant au pare-brise, il court d'un seul tenant du tablier jusqu'à l'extrémité arrière.

Pour parvenir à ce résultat, 17 étudiants du monde entier ont planché chacun sur un projet individuel. Les quatre concepts les plus intéressants se sont ensuite concrétisés sous la forme de maquettes à l'échelle 1:4. Un jury de professionnels du design a enfin retenu le meilleur d'entre eux, en donnant quelques consignes pour faire mûrir le projet. Un projet que l'on retrouvera peut-être bientôt dans nos rues...

MASERATI Chicane MASERATI Chicane

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar invité
un internaute a dit le 13-03-2008 à 22:15
Il est toujours difficile de définir la beauté qui vous retourne le sang. Passion, passion quand tu nous attrappes.... et bien ces jeunes ont de grandes qualités et, c'est évident, ont une bonne culture automobile. Que de belles bases à développer !