ITAL DESIGN Quaranta

David Lamboley le 11/03/2008

Pour fêter dignement les quarante ans de la maison Giugiaro-Italdesign, la Quaranta se veut une vitrine de tout le savoir-faire du créateur italien.

Voir la vidéo en HD

Depuis quarante ans, Giugiaro nous fait rêver avec des engins extraordinaires, mais participe également aux avancées technologiques en proposant des solutions innovantes. La Quaranta, présentée pour la première fois à Genève, reflète et synthétise tout ce savoir-faire.

Ce gros coupé sportif à moteur central cumule les originalités et sonne comme une proposition tangible : la Quaranta est en effet propulsée par le système Totoya Hybrid Synergy Drive, constitué d'un moteur thermique associé à deux moteurs électriques. Dans le détail, il combine un V6 3.3 litres, monté ici pour la première fois en position centrale arrière, et un bloc électrique à l'avant, ce qui permet d'offrir une transmission intégrale. Les avantages de ce système hybride, emprunté au Lexus RX 400h, restent bien entendu une consommation et des rejets polluants fortement réduits par rapport à un moteur thermique conventionnel.

Il autorise également, sur cette Quaranta, de se passer de tunnel de transmission, étant donné que le moteur électrique positionné dans la proue entraîne les roues avant, alors que le V6 à essence et le deuxième moteur électrique se chargent de propulser le train arrière.

Mais ce n'est pas tout : la Quaranta est également dotée de panneaux solaires dans sa partie avant et à l'arrière, qui permettent d'alimenter les batteries et de faire fonctionner une partie des équipements de bord, comme le climatiseur. La transmission intégrale, pour sa part, est gérée par le module électronique du Synergy Drive. Toyota, partenaire stratégique du projet Quaranta, trouve ici l'occasion de prouver le bien-fondé du système et sa pertinence sur une voiture sportive à moteur central.

Giugiaro, pour sa part, nous confie que la Quaranta se réfère à la Bizzarini Manta de 1968, autre concept-car innovant crée par la maison italienne il y a 40 ans. On retrouve effectivement le même profil monovolume et la ligne cunéiforme très plongeante, ainsi que les port-à-faux courts. On note également cette impressionnante bande centrale vitrée, courant longitudinalement de part et d'autre, du nez à la poupe, englobant panneaux solaires et pare-brise. La Quaranta s'inspire également de sa devancière en ce qui concerne l'aménagement intérieur, caractérisé par ses trois places en triangle et le poste de pilotage central.

Le modèle 2008 ajoute cependant une quatrième place dotée d'un siège enfant, derrière le pilote. Pour accéder au cockpit, c'est quasiment toute la partie haute qui se soulève, pare-brise et vitres latérales comprises. Sous le vitrage panoramique, on devine une planche de bord futuriste doté d'un volant multifonctions. Les instruments de bord sont organisés sur deux niveaux : sur la partie supérieure se trouvent les écrans des caméras latérales et arrière, alors que le niveau inférieur est consacré à la gestion du véhicule. Notons enfin que la Quaranta repose sur une coque en carbone, dotée de suspensions de type « inboard » inspirées de la Formule 1. Avec cette Quaranta, Giugiaro fête donc dignement 40 ans de style et d'innovation.

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires