KIA Soul Concept

Jean-François Destin le 07/03/2008

Motivé par le succès de la petite Picanto, le constructeur coréen Kia développe son offre de véhicules citadins en dévoilant à Genève « The Soul Project » : trois variantes ludiques d'une 4 places compacte.

Voir la vidéo en HD

Proposer trois voitures en une tout en répondant aux aspirations de clientèles variées, tel est l'objectif de Kia qui expose à Genève plusieurs versions d'une compacte de 4,1 mètres de long.

Baptisé Soul (âme en anglais), ce projet attendu en série dès la fin de l'année permettra à l'acheteur de choisir la face avant et l'habitacle qui lui convient. Avec des définitions appelées à satisfaire les conducteurs sportifs, les familles et les femmes. Cubique et pas vraiment originale dans sa conception générale, la Soul bénéficiera d'un traitement à la carte.

Ainsi la « Burner » s'adresse plutôt à des hommes jeunes souhaitant conduire sportivement. Traitée en noir mat avec des optiques, une prise d'air du bouclier avant et des jantes agrémentées d'incrustations rouge, la présentation extérieure se veut dynamique, tournée vers la performance. Le rouge et le noir caractérisent aussi l'habitacle rehaussé d'une console plaquée d'imitation d'aluminium. Un matériau que l'on retrouve sur le pommeau de levier de vitesse et les contre-portes.

Se voulant à mi-chemin entre le monospace compact et le petit SUV routier, la Soul sera également disponible dans une version typée confort, curieusement baptisée « Searcher ». Avec cette fois des revêtements qui sortent un peu de l'ordinaire.

On découvre en effet une espèce de feutrine bon marché sur les sièges, un tissu synthétique qui parait bien fragile pour supporter une utilisation quotidienne. En revanche, Kia inaugure pour le dessus de la planche de bord et l'encadrement du hayon un plastique peau de serpent de belle qualité et très doux au toucher.

On le retrouve aussi sur le dessus du toit ouvrant panoramique. L'intérieur se montre assez cossu et soigné notamment au niveau de la console centrale, support de la majorité des commandes. Ce concept reçoit à Genève une commande de boite automatique qui laisse à penser que le client aura le choix de la transmission.

Enfin la « Diva », la plus racoleuse du lot, s'adresse parait-il aux femmes. Comme le précisait Jean-Charles Lievens, vice-président de Kia Europe, la livrée délirante du salon sera débarrassée de ses équipements trop « flashy » comme ses commandes semblant dorées à l'or fin. Les statistiques le prouvent, nos compagnes apprécient le confort et la qualité mais aussi les intérieurs raffinés dans la discrétion. Certaines trouvailles comme la sellerie façon maroquinier de luxe devraient subsister tout comme l'effet diamant lorsqu'on allume l'écran de navigation.

Au chapitre technique, Kia reste discret. Au Salon, les capots des trois versions Soul s'ouvraient sur... du vide ! On peut penser que l'acheteur pourra choisir entre un petit 1 400 cm3 essence de 104 chevaux et un diesel 1 600 CRDI de 90 ou 115 chevaux déjà exploités par la berline Cee'd de la marque. Le projet Soul sera dévoilé en version de série au prochain Mondial de Paris en octobre. Les prix ne sont pas connus.

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires