< retour

INFINITI FX 50

Vincent Desmonts le 07/03/2008

Une nouvelle marque débarque en Europe ! Infiniti est à Nissan ce que Lexus est à Toyota : un label haut de gamme destiné à commercialiser des véhicules luxueux. Comme ce FX50, crossover raffiné et ultramoderne.

Voir la vidéo en HD

Vous avez peut-être déjà croisé l'ancien Infiniti FX dans les rues des grandes villes de France. Ces beaux SUV sur base Nissan au profil élancé ont en effet été importés au compte-gouttes de ce côté-ci de l'Atlantique, et de façon non officielle. Percevant l'intérêt suscité par ce modèle, le patron de l'alliance Renault-Nissan Carlos Ghosn a décidé de distribuer la marque en France. D'autant qu'il lui paraissait inconcevable de laisser Lexus, le label concurrent de Toyota, assumer seul le rôle de marque haut de gamme nipponne.

Nouvelle venue en Europe, la marque Infiniti a déjà un joli parcours en Amérique du Nord, puisqu'elle y a été créée en 1989. Elle s'y est taillé une solide réputation en matière de satisfaction client et y diffuse 130 000 à 140 000 véhicules par an.

Mais il sera sans doute plus difficile de rééditer le même succès sur le très exigeant marché européen, où les marques allemandes de haut de gamme font figure d'icônes à la réputation inoxydable. Infiniti préfère d'ailleurs n'annoncer aucun objectif de ventes pour le moment, d'autant que le réseau sera des plus embryonnaires au lancement : en France, un seul distributeur sera ouvert au moment du Mondial de Paris, et deux autres seront inaugurés courant 2009 !

Les ambitions sont peut-être modestes, mais les moyens ne le sont pas, comme l'illustre le nouveau Infiniti FX50 dévoilé en grande pompe au salon de Genève. Ce nouveau SUV n'est pas qu'un fort en style : le FX50 possède également une fiche technique au top niveau. Sous son capot ronronne en effet un tout nouveau V8 5 litres doté d'une distribution VVEL (Variable Valve Event & Lift), laquelle offre une levée variable des soupapes... comme le Valvetronic de BMW. Avec 390 ch et 500 Nm de couple, le FX50 pourra d'ailleurs dicter son rythme à un X5 4.8i ! Lequel pourra même jalouser la boîte automatique à sept rapports de l'Infiniti, l'Allemand devant se contenter d'une transmission à six vitesses.

De la même manière, le FX50 sera l'un des rares SUV à pouvoir s'enorgueillir de son amortissement variable en continu CDC à deux modes (« Auto » ou « Sport »)... et carrément le seul à bénéficier de roues arrière directrices !
Sa transmission intégrale ajuste en permanence la répartition du couple, de 100% aux roues arrière en conditions optimales jusqu'à 50/50 si l'adhérence se dégrade. Les liaisons au sol sont quant à elles héritées des berlines et coupés Infiniti G37 (pour le train avant) et de l'ancien FX (pour l'essieu arrière), ce qui est le gage d'une efficacité routière de haut niveau... et de capacités hors-piste minimales.

Mais de toute cette technique la clientèle n'aura cure. Ce qui l'intéressera avant tout, c'est le style subtilement agressif et élancé du FX50, son habitacle à la fois luxueux et chaleureux, ou encore ses petites astuces comme l'Around View Monitor, qui facilite les manoeuvres en offrant une vision panoramique de l'environnement immédiat du véhicule grâce à un réseau de caméras, ou le régulateur de vitesse ICC, qui maintient en permanence votre distance de sécurité. Autant d'équipements que l'on pourra découvrir au lancement du FX50, en octobre 2008.

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de kuees
kuees a dit le 22-03-2008 à 05:27
Je crois que cette Infiniti FX50 sera à la hauteur des attentes, Infiniti est un produit fiable et reconnu comme étant de haute gamme au Canada. Je possède moi-même une G35 coupé et je suis très satisfait autant de son confort que de ses performances.