Salon de Genève 2001

CADILLAC Vizon

Gilles Bonnafous le 01/01/2001

Plus prototype que concept car, la Cadillac Vision incarne la volonté de Cadillac d'assurer sa présence sur de nouveaux segments.

Dévoilée au salon de Detroit 2001, la Cadillac Vizon faisait à Genève sa première apparition européenne. Plus prototype que concept car — elle annonce à l'évidence un futur modèle de la marque — cette voiture incarne la volonté de Cadillac d'assurer sa présence sur de nouveaux segments.

SUV de prestige à quatre roues motrices, la Cadillac Vizon s'adresse à des gens aisés et branchés à la recherche d'un véhicule qui se démarque, tout en offrant fonctionnalité, modularité et polyvalence.

CADILLAC Vizon CADILLAC Vizon

Esthétiquement, la Vizon représente l'expression la plus récente du nouveau style Cadillac, tel qu'il s'est exprimé sur les deux précédents concept cars, le roadster Evoq de 1999 et la berline sportive Imaj à quatre roues motrices, présentée l'an dernier. Elle reprend à cette dernière ses lignes nettes et ses formes anguleuses, tout en affichant des éléments typiquement Cadillac comme l'imposante calandre ainsi que les projecteurs et feux arrière disposés verticalement.

Affichant la haute stature d'un SUV, la Vizon est dotée d'un pavillon en deux parties permettant de rouler en plein air. Elle est par ailleurs équipée d'un hayon électrique et d'un plancher de coffre (également électrique), qui coulisse vers l'arrière pour faciliter le chargement. Ce dernier peut aussi s'élever et donner accès à un second niveau de chargement.

Tendu de cuir, l'habitacle met en scène le métal poli ou brossé rehaussé d'inserts de bois et d'aluminium. Comme sur l'Imaj et le futur cabriolet Cadillac inspiré de l'Evoq, la planche de bord a été traitée par le joaillier Bulgari. Quant au tableau de bord, il est masqué à l'arrêt. Une fois le contact mis, un panneau coulissant dégage un affichage triple écran paramétrable (le conducteur peut choisir les informations souhaitées : vitesse, régime, jauge, etc...)

Tradition de la marque oblige, la Vizon jouit d'un équipement de haut niveau : écrans vidéo intégrés aux sièges avant, lecteur DVD, système audio sophistiqué et Virtual Advisor OnStar 2.6, qui inclut la fonction d'appel mains libres. Elle reçoit également le système EZ Key, qui reconnaît le propriétaire grâce à une puce. Le véhicule démarre suite à l'identification des empreintes sur le volant : le tableau de bord apparaît alors, les caméras vidéos extérieures se déploient et un ordinateur portable sort de la console centrale...

Autre sophistication technologique, le système Night Vision, déjà monté depuis l'an dernier sur la Cadillac DeVille, équipe la Vizon. Cette technique utilise des caméras infrarouges, qui projètent les images lointaines de la route sur un affichage tête haute situé sur le pare-brise. Outre qu'il double la portée des feux de route, le Night Vision permet au conducteur de bien voir malgré l'éblouissement provoqué par les phares des véhicules venant en sens inverse.

Délivrant 305 ch, le V8 Northstar 4,6 litres à 24 soupapes de la Vizon est accouplé à une transmission automatique à cinq rapports. L'esthétique du compartiment moteur a été particulièrement soignée. On a eu recours à des matériaux nobles et l'aluminium bouchonné s'y combine avec le noir satiné, tandis que les couvre-culasses sont traités en alu noir.

Réalisée par Delphi et baptisée MR, la suspension est pourvue d'un système de pilotage semi-actif offrant un amortissement variable en fonction de la route et de la conduite. En matière de contrôle de la stabilité, la Vizon est dotée de la dernière génération de StabiliTrak, qui reçoit également une compensation active de direction. Cette dernière se durcit temporairement en cas de perte d'adhérence pour améliorer la stabilité de la voiture. Un régulateur de vitesse adaptatif complète cet équipement pléthorique. Il ajuste automatiquement la vitesse de la voiture et maintient une distance de sécurité avec le véhicule qui précède.

La Vizon devrait déboucher à court terme sur un modèle de production. Il faudra toutefois patienter deux bonnes années pour la voir sur la cinquième avenue.

Avis des propriétaires

Commentaires