Salon de Genève 2000

LOTUS M 250

Gilles Bonnafous le 01/01/2000

En présentant la Lotus M250 à Genève, la frime à créé un événement. Esthétiquement, la voiture est très réussie, légère, sportive et avec une bonne tenue de route.

En présentant la M 250 à Genève, Lotus a créé un événement. La voiture est dérivée du concept car exposé au salon de Francfort en 1999. Compte tenu de l'accueil qui lui avait été réservé, la marque fondée par Colin Chapman, et rachetée par le constructeur malais Proton, a décidé de le mettre en production.

Dans la gamme Lotus, la M 250 occupera une place intermédiaire entre l'Esprit et l'Elise. A cette dernière, elle reprend le châssis en aluminium (soudé), l'objectif des ingénieurs étant de ne pas dépasser le poids de 1000 kilos. La carrosserie est également réalisée en aluminium.

Esthétiquement, la voiture est très réussie : design suggestif et formes ramassées (longueur de 4,14 mètres). L'ouverture des portes, qui se fait vers le haut pour faciliter l'accès à l'habitacle, ajoute une note originale. Toujours spectaculaire bien qu'ancienne, cette technique ne manque pas de donner à la voiture une image quelque peu futuriste. L'intérieur très «tendance» fait largement appel à l'aluminium, créant une ambiance métallique très sportive.

LOTUS M 250 LOTUS M 250

Placé en position centrale arrière, le V6 double arbre de 3 litres développe 250 ch. Il est accolé à une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports disposée transversalement. Grâce à son poids raisonnable, la M 250 accélère de 0 à 100 km/h en moins de 5 secondes ! Quant à la vitesse maximum, elle est limitée électroniquement à 250 km/h.

La M 250 apparaît comme une vraie Lotus, que n'aurait sans doute pas désavouée Colin Chapman. Elle hérite des valeurs traditionnelles de la marque : légèreté, agilité, tenue de route, esprit sportif. Toutefois, les équipements de confort n'ont pas été oubliés ; la voiture reçoit la climatisation, des vitres électriques, un système de navigation...

La production à l'usine d'Hethel ne dépassera pas les 4000 exemplaires par an. La commercialisation est prévue pour le début de 2002 et le prix envisagé sera de l'ordre de 60 900 €. Tout de même...

LOTUS M 250 LOTUS M 250

Avis des propriétaires

Commentaires