Salon de Francfort 2007

Salon de Francfort 2007


du 13 au 23 septembre 2007 Flux RSS Salon de Francfort 2007

SEAT Tribu Concept

Vincent Desmonts le 27/09/2007

Avec le Tribu, Seat dévoile ses futures orientations en matière de design, et laisse entrevoir ce que pourrait être son 4X4 compact. Nous, on aime. Et vous ?

Ce n'est pas tous les jours qu'un constructeur change radicalement de signature stylistique. Chez BMW, l'arrivée du designer Chris Bangle a engendré un Big Bang créatif dont les aficionados les plus austères de la marque ne se sont toujours pas remis. Chez Seat aussi, on entre dans une nouvelle ère, puisque l'italien Walter de'Silva a cédé sa place au belge Luc Donckerwolke à la tête du design de la marque. A nouveau styliste, nouveau style : Donckerwolke est une fine plume, qui a inscrit sur son CV les dessins magistraux des Lamborghini Murciélago et Gallardo.
Il était temps d'injecter du sang neuf au design Seat ! Depuis les concepts Salsa et Tango de 2000 et 2001, la marque n'a fait qu'accommoder à différentes sauces le même thème esthétique, jusqu'à l'indigestion. Au point d'en arriver à certaines absurdités, comme décliner la même face avant sur cinq modèles (Altea, Toledo, Leon, Altea XL et Altea Freetrack) ! Oui, vraiment, il était temps de briser le moule et de passer à un autre chapitre.

SEAT Tribu Concept SEAT Tribu Concept

Et comme en 2000, c'est avec un concept-car que Seat annonce sa métamorphose. Et, signe des temps, si le Seat Salsa était un coupé râblé, le Tribu est lui un solide 4X4 compact. Il est vrai que le constructeur ibérique ne pouvait rester éternellement à l'écart de la mode ! Il aura lui aussi son petit SUV, bâti sur une plate-forme commune avec la marque cousine Skoda.
Mais c'est la future Ibiza qui héritera la première de la nouvelle signature stylistique lancée par le Tribu. Donckerwolke a donné de grands coups de canif dans l'héritage de de'Silva : adieu les courbes sensuelles, exit les lignes de toit ourlées, bye-bye les lignes de caisse simples. Le style Seat se muscle, gagne en assurance. La face avant en trois parties bien distinctes sera la nouvelle marque de fabrique maison : une calandre musclée façon Audi et deux prises d'air massives soulignant des optiques inquisitrices ! Qu'il paraît loin le temps où Seat jouait les faire-valoir de Fiat... Désormais, le constructeur espagnol ose et s'affirme !

S'il enfile le costume du 4X4 de loisirs, le Seat Tribu sait se plier aux exigences sans cesse plus grandes de l'automobiliste d'aujourd'hui. Il est ainsi possible de choisir parmi trois modes de fonctionnement celui qui convient le mieux à la situation. En mode « Urban », le Tribu soigne son confort, réduit sa consommation, optimise ses émissions polluantes. En configuration « Sport », il libère toute sa puissance et titille le pilote qui sommeille en nous. Enfin, le mode « Freerun » est adapté à une utilisation en tout-terrain... ou du moins en hors-piste.
A l'arrière, le Tribu masque ses feux dans l'épaisseur d'un hayon qui coulisse vers le haut et vient se replier contre le toit. L'habitacle dépouillé laisse place à une atmosphère empreinte de sportivité, avec quatre sièges baquet, un volant trois branches, une dominante jaune et des touches d'aluminium. Epurée au maximum, la planche de bord est dépouillée de levier de vitesses et de commande de frein à main. Le premier est remplacé par des palettes au volant, la seconde par un bouton au tableau de bord. Très XXIè siècle, ce dernier est constellé d'écrans à cristaux liquides, donnant des informations variables suivant le mode de conduite choisi.
« Le concept-car Tribu constitue la carte de visite des futures Seat », explique-t-on chez le constructeur. Une carte de visite prometteuse ! Rendez-vous en 2008 pour découvrir la première application en série de ce nouveau style, avec l'Ibiza.

SEAT Tribu Concept SEAT Tribu Concept

Avis des propriétaires

Commentaires