Salon de Francfort 2007

Salon de Francfort 2007


du 13 au 23 septembre 2007 Flux RSS Salon de Francfort 2007

PORSCHE Cayenne Hybrid

David Lamboley le 13/09/2007

Les japonais et les américains sont les précurseurs en termes de motorisation hybride. Mais ils auront bientôt à faire face au Porsche Cayenne.

Voir la vidéo en HD

Les japonais et les américains sont les précurseurs en termes de motorisation hybride. Mais ils sont aussi les premiers à avoir osé proposer ce type de motorisation sur des SUV, réputés polluants et anti-écolos. Ainsi, le Saturn VUE « Green Line » (groupe General Motors) et le Lexus RX 400h (groupe Toyota) vont être bientôt suivis par un autre SUV emblématique, puisque réputé comme étant le plus sportif de la planète : le Porsche Cayenne. Il faudra pourtant patienter jusqu'à l'horizon 2010 pour profiter de la version définitive, peut-être sous les traits d'un tout nouveau Cayenne.

En attendant, le constructeur allemand dévoile un prototype très avancé utilisant le V6 essence 3.6 litre à injection directe du « petit » Cayenne, accouplé à un moteur électrique. Le principe est similaire à l'Hybrid Synergy Drive de Toyota, à savoir un fonctionnement en tandem ou séparément selon les conditions de roulage. Les batteries pourront se recharger durant les phases de décélération et de freinage, mais également lorsque le moteur thermique est en action. Ces divers composants sont coordonnées par une centrale électronique sophistiquée qui traite plus de 20 000 paramètres, contre 6 000 environ pour un moteur thermique standard. Le conducteur pourra apprécier le travail des deux moteurs et surveiller les phases de recharge via une interface à écran couleur, à la façon des Toyota et Lexus hybrides.

Mais la principale différence du Cayenne Hybrid par rapport à ses concurrents est de taille, puisque ce SUV – toujours sportif – pourra rouler en mode « full hybrid » 100 % électrique jusqu'à une vitesse de 120 km/h, alors que les autres voitures hybrides ne permettent pas d'excéder 50 km/h. La consommation moyenne annoncée se situe sous les 10 l/100 km (9,8 l exactement), contre 12,9 l/100 km pour le Cayenne V6, malgré un surpoids d'environ 150 kg. Mais Porsche promet une consommation encore plus basse pour la version définitive. La synergie des deux modes de propulsion permet également des accélérations plus franches, sportivité oblige. La puissance conjuguée des deux moteurs permet d'ailleurs d'en tirer 338 ch. Rappelons que le Cayenne S doté du V8 atmosphérique développe 385 ch.

Les batteries, d'une tension totale de 288 Volts, sont positionnées sous le coffre, à la place de la roue de secours. Cette source électrique permet également au Cayenne Hybrid d'aller plus loin dans sa démarche d'économie de carburant, notamment en proposant une assistance de freinage et une assistance de direction électrique à la place des pompes hydrauliques gourmandes en énergie. Bref, le Cayenne Hybrid est une alternative crédible à une version diesel, toujours refusée par Porsche pour une question évidente de philosophie, mais également parce que les plus importants marchés de Porsche, l'Asie et les Etats-Unis, sont loin d'être aussi « diesélisés » que l'Europe. Cette technologie hybride sera également présent sur une des version de la future grande Porsche à quatre portes, la Panamera.

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de cdreze
cdreze a dit le 22-11-2007 à 21:16
Formidable ! Quelle énergie pour gagner 2 litres au cent ! Vu le prix du carburant, gageons qu'en 2010 ce type d'engin aura l'air d'un dinosaure...