< retour

Rétromobile 2008

LANCIA Aurelia Giardinetta

Gilles Bonnafous le 12/02/2008

Par sa rareté, son originalité et le charme inimitable qu'elle dégage, la Lancia Aurelia Giardinetta est l'une des voitures les plus remarquées de Rétromobile 2008.

Voir la vidéo en HD

Par sa rareté, son originalité et le charme inimitable qu'elle dégage, le break Lancia Aurelia B53 est l'une des voitures les plus remarquées de Rétromobile 2008. Une cinquantaine d'exemplaires de ce modèle très exclusif ont été fabriqués en 1952 par la carrosserie Viotti. Deux seulement sont répertoriés aujourd'hui dans le monde et celui-ci est le seul à avoir été restauré.

Baptisé Giardinetta par Viotti, ce break à la caisse en bois s'inspire de la mode américaine des « station wagons woodies », très en vogue outre-Atlantique dans la période de l'après-guerre. Il est réalisé sur la plate-forme de la berline Aurelia B53, dont la spécificité est d'être construite sur un empattement long de 2.91 mètres.

LANCIA Aurelia Giardinetta LANCIA Aurelia Giardinetta

Présentée sur le stand du négociant Bruno Vendiesse, cette Giardinetta est une miraculée. Elle fut retrouvée dans un champ, en Sicile, dans un état de décomposition avancée …. Elle était toutefois complète. Sa restauration totale a été assurée par le spécialiste KCA. Un travail soigné, à l'image des skis d'époque et bâtons en bois qui ornent la galerie de toit. La voiture s'est ensuite illustrée dans plusieurs concours d'élégance avant d'être vendue aux enchères par Bonhams en 2005 à Monaco.

En 1947 déjà, Viotti s'était déjà signalé par une Giardinetta réalisée sur la base de l'Aprilia. L'appellation Giardinetta a du reste été déposée par Viotti. Elle sera reprise par Fiat après le rachat de la carrosserie turinoise par le géant italien en 1950, qui en fera bénéficier plusieurs de ses modèles populaires.

Lancée en 1950, l'Aurelia constitue la première réalisation de Gianni Lancia, entré dans l'entreprise de son père quelques années auparavant. Elle est surtout la première berline au monde à recevoir un moteur V6. Chef-d'œuvre technique, elle doit ses qualités au grand ingénieur Vittorio Jano, qui a marqué l'histoire de l'automobile. Sa mécanique se caractérise par l'angle peu ouvert de son V (à 60°), qui permet d'obtenir un ensemble particulièrement compact.

Le moteur ne constitue pas le seul intérêt technologique de l'Aurelia. La voiture est également équipée d'une boîte-pont, une innovation due à Jano qui l'avait déjà mise en œuvre en 1936 sur une monoplace Alfa Romeo à moteur V12. Dans cette technique, la boîte de vitesses à quatre rapports est accolée au pont arrière dans le but d'offrir une répartition des masses plus équilibrée et donc une meilleure tenue de route. Cette transmission originale et le V6 à angle fermé, qui perpétuent la tradition Lancia depuis les origines de la marque fondée par Vincenzo Lancia, seront repris sur la Flaminia, qui succédera à l'Aurelia en 1957.

La Giardinetta de Rétromobile a été vendue dès l'ouverture du salon à un niveau de prix extrêmement élevé.

LANCIA Aurelia Giardinetta LANCIA Aurelia Giardinetta

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de fulvia94
fulvia94 a dit le 08-09-2008 à 18:42
Très beau documentaire sur cette auto rarissime. D'ailleurs ces autos étaient réputées pour être des routières fiables et souples à l'époque. merci