Mondial automobile 2008

Mondial automobile 2008


du 04 au 19 octobre 2008 Flux RSS Mondial automobile 2008

LOTUS Evora

David Lamboley le 02/10/2008

C'est un véritable évènement chez Lotus : l'Evora est la plus grande nouveauté du constructeur britannique depuis l'apparition de l'Elise en 1996.

Voir la vidéo en HD

Nouveau châssis, carrosserie inédite, habitacle haut-de-gamme… L'Evora perpétue à nouveau l'esprit grand tourisme. La nouvelle Lotus Evora, que l'on connaissait jusqu'alors sous le nom de « Project Eagle », est enfin révélée. Héritière de la lignée des Esprit, elle est plus imposante que l'Elise ou l'Europa et figure à ce titre comme la plus « Grand Tourisme » de la gamme. Mais grand tourisme ne signifie pas masse importante et volume imposant chez Lotus.
Il s'agit bien ici d'une GT « light ». Cette 2+2 à moteur central arrière – il s'agit d'un cas unique dans la production automobile actuelle depuis la Ferrari Mondial – est construite autour d'une structure en aluminium extrudé collé et riveté d'un tout nouveau type. En d'autres termes, la Versatile Vehicle Architecture (VVA) ou plate-forme modulable est utilisée ici pour la première fois, mais deux autres futures Lotus seront développées sur cette base. On appréciera également des trains roulants en aluminium à double triangulation, gage de sportivité incontestable.

Comme son aïeule, l'Esprit, produite durant 28 ans, la Lotus Evora est propulsée par un moteur central arrière, en l'occurrence un V6 3.5 litre d'origine Toyota que l'on trouve notamment sur la Camry américaine. Le moteur de la Lotus Evora, nom de code 2GR-FE, dispose d'un double arbre à calage variable (admission et échappement) Dual VVT-i Il développe 280 ch à 6400 tr/mn et 342 Nm à 4700 tr/mn. Précisons toutefois que Lotus a développé une gestion moteur spécifique. La boîte mécanique à six rapports, pour sa part, provient du même constructeur. Lotus annonce une masse de 1 350 kg, ce qui reste relativement léger dans l'absolu. On peut d'ailleurs d‘ores et déjà lui opposer une de ses concurrentes les plus virulentes, très proche en termes d'architecture, de poids et de puissance, la Porsche Cayman S (6 à plat en position centrale arrière, 295 ch, 1 350 kg).

En termes de design, on reconnait sur la Lotus Evora la plupart des codes stylistiques de la marque, avec quelques remarquables détails, comme la surface vitrée en forme de visière de casque, ainsi que les bas de caisses concaves ou l'aileron arrière parfaitement intégré à la poupe tronquée flanquée de feux ronds.

L'Evora, si elle reprend à son compte la plupart des technologies utilisées sur l'Elise et ses dérivés, entend se démarquer sur plusieurs points, et notamment en termes de présentation. L'habitacle, inédit, n'a plus rien à voir avec les Elise, Exige ou Europa. Oublié l'aspect spartiate et place à un habillage haut-de-gamme qui cache complètement l'ossature en aluminium. L'équipement prend également du galon : système de navigation intégré, radio hi-fi, ordinateur de bord, commandes électriques… Autre point remarquable, l'Evora, malgré son architecture, sera une 2+2 places, ce qui en fait aujourd'hui un cas unique dans la production automobile de série. Lotus annonce déjà trois déclinaisons : une supersportive, plus légère et dépouillée, une version découverte et, plus proche de nous, une stricte deux places. La commercialisation en France interviendra début 2009.

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires