Mondial automobile 2008

Mondial automobile 2008


du 04 au 19 octobre 2008 Flux RSS Mondial automobile 2008

HYUNDAI Ix55

David Lamboley le 13/10/2008

Le Coréen Hyundai n'a plus grand chose à envier aux généralistes japonais. Mais la marque veut désormais monter en gamme, grâce au SUV iX 55 présenté au Mondial automobile.

Voir la vidéo en HD

Qualité de construction, pertinence de la gamme, prix encore alléchants. Hyundai peut être fier de son parcours exemplaire, et notamment dans l'Hexagone. Même le président français de la marque, Jean-Claude Debard, paye de sa personne lors des spots de radio ou de télévision !
Aujourd'hui, le nouvel objectif de Hyundai passe par une nette montée en gamme, notamment à travers le dernier SUV de la marque présenté au Mondial de l'automobile. Le Hyundai iX 55, déjà connu aux Etats-Unis depuis quelques mois sous l'appellation Veracruz, se veut en effet plus spacieux, plus cossu et mieux motorisé que le Santa Fe, dont il dérive étroitement. Ce modèle plus statutaire veut tutoyer les grands !

Pour ce faire, il est motorisé par un nouveau V6 turbo diesel CRDi, accouplé à une transmission automatique à 6 rapports. Ce groupe propulseur de 3 litres, seul proposé sur ce modèle pour le moment a été spécialement mis au point pour le marché européen. Il est doté d'un système d'injection par rampe commune épaulé par un turbocompresseur à géométrie variable, ainsi qu'un système d'admission variable. Indéniablement moderne, il développe 240 ch à 3 800 tr/mn et offre un couple très généreux de 451 Nm entre 1 750 et 3 500 tr/mn. Bref, le moteur idéal pour tracter une caravane ou un bateau !

Excellents chiffres également en ce qui concerne les consommations et les rejets polluants, avec respectivement 9,4 l/100 km kilomètres de consommation moyenne annoncée, ainsi que des rejets de CO2 juste sous la barre fatidique, avec 249 grammes de CO2 par kilomètre, ce qui permet au Hyundai iX 55 d'échapper au super malus français. Côté performances, Hyundai annonce un 0 à 100 km/h en 10,4 secondes – c'est beaucoup moins bien que les ténors de la catégorie – et une vitesse maximale limitée électroniquement à 200 km/h.

S'il n'est pas un « performer » comme peut l'être un BMW X5 ou un Mercedes ML, le Hyundai iX 55 n'en offre pas moins un équipement très complet et sept places sur trois rangées. Celles du fond, escamotables, permettent de dégager un volume utile de 598 litres. Mais on notera surtout les boiseries, le cuir et autres matériaux flatteurs présents au sein de l'habitacle.
La dotation de série comprend tuner RDS, climatisation bizone, volant multifonction ou régulateur de vitesse… Au chapitre sécurité, le Hyundai iX 55 offre bien sûr une transmission intégrale à répartition automatique de couple, mais l'absence de gamme courte en fait avant tout un SUV routier plutôt qu'un baroudeur. L'architecture des trains roulants identique à celle du Santa Fe (McPherson à l'avant et multibras à l'arrière), promettent une tenue de route sur asphalte au-dessus de tout soupçons. Commercialisation dès la fin 2008 pour un tarif voisin de 40 000 euros.

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires