• IL Y A 40 ANS, QUAND MATRA GAGNAIT AU MANS

Il y a 40 ans, quand Matra gagnait au Mans

Frank Figuls le 31/07/2012

Partagez

réagir
diaporama 28 photos Il y a 40 ans, quand Matra gagnait au Mans
Voir le diaporama
Flashback le 10 juin 1972. A 16h00, le président de la République Georges Pompidou donne le départ de la 40ème édition des 24 heures du Mans. Il assiste en compagnie de son épouse à l'épreuve que la Matra 670 de Henri Pescarolo et Graham Hill va remporter.

Cette victoire est l'aboutissement d'un long programme lancé par un Jean-Luc Lagardère aux ambitions sans bornes. Courant 1966, la « politique de grandeur nationale » du Général de Gaulle est menée par Georges Pompidou, alors premier ministre. Lagardère lui présente un dossier qu'il vient d'adresser à la « Direction Générale de la Recherche Scientifique et Technique ». Objet : demande de subvention pour un projet Matra-Sport à 5 ans. L'état français va répondre présent, et le premier ministre s'impliquera personnellement dans ce dossier qui verra la création d'un moteur de course français d'envergure mondiale.

Insufflée par un grand homme politique, cette saga sportive va mener l'équipe Matra au sommet. Après le titre de Jacky Stewart, champion du Monde de Formule 1 en 1969 sur la Matra MS80 motorisée par le V8 Cosworth, Matra remporte les 24 heures du Mans 1972 avec une voiture 100 % française. L'équipe s'engage l'année suivante dans le Championnat du Monde des Marques, qu'elle remporte en 1973 et 1974, ainsi que les éditions des 24 heures du Mans correspondantes.

Le 40ème anniversaire de la première victoire de 1972 vient d'être fêté dignement en prélude aux 24 heures du Mans 2012, les 16 et 17 juin derniers. Quatre Matra 670 étaient de retour dans la Sarthe, et non des moindres puisqu'il s'agissait du châssis MS 670 victorieux en 1972, de deux MS 670 B ayant participé à l'épreuve en 1973 dont la voiture l'ayant emporté, et de la MS 670 B victorieuse en 1974.

Pour mener de telles machines, il fallait rien moins que des pilotes d'exception. Etait présents Henri Pescarolo, aux commandes lors des 3 victoires Matra au 24 heures, Gérard Larrousse, vainqueur en 1973 et 1974 avec Pescarolo, Jean-Pierre Jabouille grand habitué du podium des 24 heures et notamment avec Matra en 1973 et 1974. Enfin, last but not least, Josh Hill, fils de Damon Hill, représentait son grand-père Graham Hill qui l'emporta avec Pescarolo en 1972.

Cette démonstration sur deux tours du circuit de 13,6 km fut un grand moment d'émotion, tant pour ses acteurs que pour les spectateurs. Ce fut aussi l'occasion d'entendre à nouveau le son fabuleux du V12 français, et de revoir des machines témoignant d'une époque où un entrepreneur ambitieux soutenu par l'état avait su porter très haut les couleurs françaises en compétition.

Tags liés


Commentaires

Derniers diaporamas photo

Diaporama : Goodwood Revival 2021, faut que ça glisse

Diaporama : Goodwood Revival 2021, faut que ça glisse

Après l'annulation de 2020 due à la crise du covid-19, le Goodwood Revival s'est rappelé au bon souvenir des amateurs de voitures d'exception. Avec toujours cette singularité extraordinaire de...
Diaporama : Quelles sont les alternatives aux premium allemandes ?

Diaporama : Quelles sont les alternatives aux premium allemandes ?

Pour la plupart des automobilistes, Audi, BMW et Mercedes représentent le summum en matière de véhicules premium.
Diaporama : Salon de Munich 2021 : les 20 nouveautés majeures

Diaporama : Salon de Munich 2021 : les 20 nouveautés majeures

Après deux années d'« abstinence », un salon automobile européen majeur a ouvert ses portes le 7 septembre. Comme le veut la tradition, en cette rentrée d'année impaire, c'est l'Allemagne qui a...
Diaporama : Tour Auto 2021, attention les oreilles

Diaporama : Tour Auto 2021, attention les oreilles

Les routes du Tour Auto 2021 bruissent encore du passage des deux incroyables Matra MS 650 à la mécanique si pointue.
Diaporama : Goodwood Festival of Speed 2021

Diaporama : Goodwood Festival of Speed 2021

Du 8 au 11 juillet 2021, tout le monde n'avait d'yeux que pour le traditionnel Festival of Speed de Goodwood : il y avait du beau linge en piste !
Diaporama : 1000 Miglia 2021, décalée mais disputée

Diaporama : 1000 Miglia 2021, décalée mais disputée

Reportée d'un mois à cause de la pandémie, la 39è édition de la 1000 Miglia moderne s'est courue sous un beau soleil du 16 au 19 juin dernier.
voir plus de diaporamas