Quand le vélo à assistance électrique nous remet au sport

Lorsque les distances s’allongent ou que la forme physique n’est plus au même niveau, le vélo à assistance électrique devient un précieux allié pour pratiquer du sport ou continuer à en faire !

sommaire :

Il faut pédaler !

Pascal Rops le 24/06/2020

Partagez

réagir


Et oui, un vélo à assistance électrique n’est pas une moto ! Point d’accélérateur, si ce n’est vos jambes qui appuient sur les pédales. Vos sorties nécessiteront presque autant d'efforts physiques que sur un vélo standard, sauf que ceux-ci seront moins brusques et pourront être facilités si vous en sentez le besoin en ajustant l’assistance électrique. L’assistance électrique est donc là pour vous aider dans les moments les plus durs et vous faciliter le pédalage, et en aucun cas le remplacer... Pour cela, les vélos à assistance électriques sont équipés d'un petit moteur électrique et d'une batterie. L’assistance (plus ou moins conséquente en fonction du mode sélectionné) est délivrée lorsque vous pédalez afin de faire en sorte que le pédalage soit moins dur et intense. De fait, cela préserve les articulations, évite les blessures et permet de retrouver de la force au fur et à mesure. Après une période d’adaptation - et une forme retrouvée -, la majorité des cyclistes ajustent et diminuent l’assistance afin de retrouver un peu plus de résistance.
article précédent  Et les calories dans tout cela ?

Page précédente
Et les calories dans tout cela ?

article suivant  Le cas du VTTAE

Page suivante
Le cas du VTTAE

Partagez

réagir

Commentaires