< retour

Essai PEUGEOT 307 CC 180cv

Jean-François Destin le 29/09/2003

Avec la 307 CC, Peugeot se targue d'avoir fait un sans faute. Peugeot revendique sa suspension, ses qualité dynamiques et une finition sans doute supérieure.

Présentation

Avec la 307 CC, Peugeot se targue d'avoir fait un sans faute. La rigidité de la caisse (qui fait un peu défaut à Peugeot 206 CC) a été beaucoup plus sérieusement travaillée et la fabrication du toit escamotable a, cette fois, été expatriée et confiée à CTS (Car Top System), le fournisseur allemand de Mercedes. Plus grande, plus lourde, plus chère aussi que la 206, la Peugeot 307CC évolue dans un registre plus haut de gamme ou un bon nombre d'équipements a pu être intégré comme ces arceaux de sécurité amovibles qui automatiquement sortent de leur logement pour protéger les occupants des places arrière en cas de tonneau.

Car vous avez bien lu, la Peugeot 307 CC est une vraie quatre places alors que le mécanisme du toit rigide avait supprimé les sièges arrière de la 206 CC. Pour accueillir le toit, quatre personnes et prévoir un coffre décent, Peugeot a bénéficié du système de pliage inversé du toit mis au point par CTS mais il a fallu aussi rallonger la 307 de 14 cm. Très rigide et sécurisée par de solides mais lourds renforts, la Peugeot 307 CC a dû être généreusement motorisée pour offrir un comportement dynamique. Si le 2l de 138 chevaux s'acquitte honorablement de sa tâche, la variante 180 chevaux (déjà montée sous le capot de la 206 RC) répondra complètement aux attentes des conducteurs sportifs. La Peugeot 307 CC est vendue 24.500 € en 2L 138 ch (et 25.600€ avec une BA) et 28.300€ en 2L 180 ch.

PEUGEOT 307 CC 180cv PEUGEOT 307 CC 180cv

Design

Pas facile de concevoir un joli cabriolet qui le reste lorsque la capote ou le toit retrouve sa place. Avec son pare-brise très incliné (qui par ailleurs ne facilite pas l'accès à bord), le profil du cabriolet 307 ne manque pas d'élégance et de sportivité. En revanche, lorsque les 25 secondes de ballet du toit s'achèvent sur un verrouillage entièrement automatisé, la ligne devient plus pataude et trop râblée. La rançon à payer pour offrir une hauteur sous pavillon suffisante aux passagers arrière et un coffre.

La 307 CC se singularise à l'arrière par de jolis feux à diodes (112 au total avec le troisième feu stop). Ces diodes ont tout pour plaire : elles s'allument plus vite, se détectent de plus loin et sont conçues pour toute la durée de vie du véhicule. Composé d'un groupe électropompe, de cinq vérins, de quatre pantographes pluri-axes et de douze contacteurs, le système électrohydraulique piloté du toit ne nécessite plus aucune intervention manuelle. Lorsqu'il est replié, un niveau de gabarit se place dans le coffre dont la contenance descend de 350 dm3 à 204 dm3. Une vraie roue est remisée sous le plancher. Le couvercle de malle s'ouvre par un appui long sur le bouton de déverrouillage de la télécommande ou en pressant l'intérieur du 0 de 307.

Habitacle

L'habitacle d'un cabriolet, à la vue de tous lorsque le toit est replié, se doit de séduire et d'inviter au plaisir de prendre le volant. A cet égard, Peugeot s'est surpassé. On trouve deux assises « sport » à l'avant, reprises de la berline XSI, et deux sièges habilement sculptés à l'arrière. C'est la motorisation qui détermine l'ambiance de l'intérieur. Dominante noire ou bleue pour la 138 ch et parfum sportif avec sièges habillés de matériaux nid d'abeille et de cuir pour la 180 ch.

En option, le client peut souhaiter le « cuir intégral » impliquant la planche de bord, les bandeaux, les accoudoirs et bien sur les sièges. Cinq couleurs sont proposées ; fauve, gris clair, rouge/noir et noir. Par rapport à la berline, la 307 CC reçoit un volant cuir assorti de trois inserts métalliques et des cadrans à fond blanc cerclés de chrome de type horlogerie. Aluminium et traités métalliques recouvrent les patins du pédalier et du repose-pied, le pommeau de levier de vitesses, les seuils d'entrée de porte, la console centrale et les buses d'aération.

Châssis

Champion des liaisons au sol, Peugeot a montré encore son savoir-faire sur cette extension de gamme 307. La suspension décrite dans la fiche technique plus bas est reprise et adaptée aux nouvelles dimensions du véhicule, au surcroît de charge des renforts et aux performances élevées de la version 180 ch. Les techniciens ont joué sur les réglages en réussissant à ménager le confort et la tenue de route.

Moteur

En base, la 307 CC reçoit un 2l de 138 chevaux. Ce moteur récent (1999) équipe presque toute la gamme, de la 206 au 807. Ce 16 soupapes en alliage léger se traduit par un bon compromis performances/consommation (8,2l avec la boite mécanique et 8,9l avec la boite automatique pro-active "Tiptronic System Porsche"). Le 180 ch constitue l'offre 2L la plus puissante de Peugeot. Il bénéficie d'un arbre à cames d'admission équipé d'un système de distribution à calage variable. Ce système rend le moteur à la fois souple et puissant et influe sur les performances (220 km/h en pointe et 1000 mètres en 29,8s).

Sur la route

Grâce à la rigidité bien maîtrisée du châssis, on retrouve presque à l'identique le côté soft et feutré de la 307 avec une bonne sensation du train avant, une grande agilité et un amortissement difficile à prendre en défaut. Même constat au niveau de la direction et du freinage. Sur la 2 litres 138 chevaux, la puissance nous a paru un peu juste lorsqu'on souhaite piloter à un bon rythme. Dans ce cas, le 180 chevaux s'impose mais il faudra jouer davantage du levier de vitesses, le couple maxi ne se manifestant qu'à l'approche des 5000 tours. Il conviendra également de supporter un bruit moteur supérieur et une consommation moins économique. En configuration cabriolet, l'inclinaison prononcée du pare-brise permet de rouler sans subir trop de remous d'air. Un coupe-vent vendu en option les élimine complètement. Lorsque le toit est remis en place, le niveau sonore se révèle à peine plus élevé que dans la berline. Attention en revanche lors des manœuvres de stationnement à cause de la mauvaise visibilité arrière.

PEUGEOT 307 CC 180cv PEUGEOT 307 CC 180cv

Equipements

Toutes les 307 CC bénéficient en série de l'ESP, de la climatisation régulée, de l'ordinateur de bord, du régulateur de vitesse, des airbags frontaux et latéraux tête et thorax, de deux arceaux arrières en cas de retournement, des lève-vitres avant et arrière à commande séquentielle, des rétroviseurs électriques et chauffants, de l'allumage automatique des projecteurs, du lecteur mono CD et de jantes en alliage léger de 16 pouces. La 307 CC 2.0 180 ch y ajoute le garnissage mi-cuir, le chargeur CD, les jantes en alliage de 17 pouces, le système d'aide au stationnement, l'alarme, la super condamnation et les rétroviseurs rabattables.

À retenir

Face à la Renault Mégane CC qui reprend le même concept avec toit rigide escamotable, la 307 CC ne manque pas d'attraits. Malgré un profil moins agréable que sa rivale, la Peugeot revendique sa suspension, ses qualité dynamiques et une finition sans doute supérieure. Ses arceaux de sécurité rétractables en série constituent également un « plus » de même que sa rigidité sans faille et un toit fabriqué par le fournisseur de Mercedes. Un bon plan et deux voitures en une.
points fortsSilhouette (sans toit), rigidité, comportement routier, qualité du toit amovible, suspensions, belle présentation intérieure, finition.
points faiblesSilhouette (avec toit), 2l 138 ch un peu juste en puissance, consommation (180 ch), coupe-vent en option.
Les chiffres
Prix 2003 : 28 300 €

Autres articles pouvant vous intéresser

PEUGEOT 508 SW PureTech 180 EAT8 GT Line
PEUGEOT 508 SW PureTech 180 EAT8 GT Line

Dans un segment dominé par le conformisme, le nouveau break Peugeot impose un...

PEUGEOT 508 (II) 2.0 BlueHDi 160 ch Allure EAT8
PEUGEOT 508 (II) 2.0 BlueHDi 160 ch Allure EAT8

Désormais largement dominé par les marques premium, le marché des berlines...

PEUGEOT 508 GT PureTech 225
PEUGEOT 508 GT PureTech 225

C'est devenu incontournable. Les constructeurs automobiles puisent...

Tous les essais PEUGEOT
HYUNDAI Nexo
HYUNDAI Nexo

La pile à combustible est présentée par beaucoup comme le meilleur carburant...

BMW i8 Roadster
BMW i8 Roadster

Depuis quelques mois, la BMW i8 existe en roadster, déclinaison qui...

SKODA Kodiaq RS
SKODA Kodiaq RS

A contre-courant du marché, qui délaisse petit à petit les moteurs Diesel,...

Tous les essais

Avis des propriétaires

Commentaires