• BMW 340I XDRIVE M PERFORMANCE

Essai BMW 340i xDrive M Performance

Nicolas Valeano le 09/05/2016

Discrète comme une voiture d'entreprise et performante comme une vraie sportive : la BMW 340i M Performance pourrait bien être l'alternative à la M3 que l'on n'avait pas vu venir.

Voir la vidéo en HD

Potion magique

Pour certains amateurs de grosses cylindrées, la discrétion, ça a du bon. Justement, c'est exactement le credo de cette Série 3 bien particulière. Plutôt qu'un véritable modèle labellisé M, ici l'idée est de partir d'une base issue de la gamme classique. Classique, mais ce qui se fait de mieux dans le genre : la 340i coiffe la gamme de la Série 3 depuis le restylage de l'an dernier avec son 6 cylindres en ligne 3 litres turbo de dernière génération. Grâce au kit M Performance, la voici transfigurée. Pas physiquement : rien ne change, ou presque, par rapport à une version « normale », et même dans notre configuration d'essai en finition M Sport, aux boucliers un peu plus agressifs, l'ensemble reste très sobre. On peut d'ailleurs aussi opter pour une version break Touring. Seule la sortie de l'échappement M Performance permettra aux plus observateurs de savoir à quoi ils ont affaire. La ligne inox est en effet la pièce maîtresse qui, de concert avec la nouvelle programmation de la puce moteur, permet de gagner 34 ch et 50 Nm. Au total, avec 360 ch et 500 Nm de couple, on flirte avec les sommets de la catégorie, et voilà la 340i parée pour afficher des chronos du meilleur niveau : 4,7 s de 0 à 100 km/h.

Voir plus de photos

Excès sonore

La relative discrétion de cette version a cependant ses limites, et s'envole dès que l'on met le contact… Pourtant en mode Confort, les clapets sont encore en position fermée, ce qui correspond à la configuration « civilisée », mais on est surpris par le niveau sonore, ne serait-ce qu'au ralenti lors des manœuvres pour sortir de son parking. Cela reste cependant supportable sur route, et bien en harmonie avec le son du « 6 en ligne » si typique de BMW, même suralimenté. Mais ce n'est rien par rapport au coup de sang qui pique l'auto dès que l'on passe dans l'un des modes Sport. D'un coup, la sonorité devient rauque, franchement méchante à l'accélération et, au lever de pied et au rétrogradage, cela pétarade, crépite, claque, au risque d'effrayer les autres automobilistes, notamment au passage d'un tunnel ! C'est simple, s'il est certain qu'un tel niveau sonore est proche des limites de l'homologation, c'est à se demander de quel côté… En tout cas, cette version délurée trouverait sa place sans problème dans l'ambiance d'un week-end sur circuit.

Confort préservé

L'envoûtement sonore et l'agrément procurés par le 6 cylindres si typique de BMW sont donc les ingrédients majeurs de cette version très performante. Pour ne rien gâcher, il est bien servi par la très efficace et rapide boîte auto 8 rapports et la transmission intégrale xDrive, gage de motricité sans défaut et de sécurité. La direction précise et parfaitement calibrée complète le tableau. Point important pour un usage familial : la suspension M Sport pilotée et les jantes de 19 pouces de notre voiture d'essai offrent un confort étonnant tout en garantissant une parfaite maîtrise des mouvements de caisse. En revanche, rien de nouveau concernant l'habitabilité arrière, toujours limitée, tandis que certains plastiques et détails de finition restent un peu décevants à ce niveau de (haut de) gamme.

Compromis sans compromission

Passer de 0 à 100 en 4,7 s dans un bruit digne du DTM et assurer un voyage au long cours ou des trajets quotidiens dans un confort appréciable : telle est donc l'étendue des talents de cette version à part. Sa discrétion se retrouve également du côté de son tarif : à moins de 60 000 euros, elle a le bon goût de rester plus accessible que ses concurrentes, dont une certaine M3, 30 % plus onéreuse, mais à peine 20 % plus puissante… De quoi sérieusement penser à lui ouvrir sa shopping list.

À retenir

À rebours des tendances, cette préparation officielle transforme une discrète et bourgeoise BMW 340i en bête aux accents sauvages, selon le bon vouloir de son conducteur. Avec un échappement un peu plus velouté en mode confort, elle atteindrait une forme de compromis ultime et diablement séduisant. En l'état, elle est déjà très attachante... et compétitive face à une M3.
points fortsPerformances de haut niveau, chant du moteur, efficacité du châssis, confort.
points faiblesÉchappement bruyant en mode « discret », places arrière, quelques détails de finition.
17.4

20
Les chiffres
Prix 2015 : 61 800 €
Puissance : 360 ch
0 à 100km/h : 4.7s
Conso mixte : 6.9l/100
Notre avis
Agrément de conduite : 20/20
Sécurité active et passive : 19/20
Confort et vie à bord : 15/20
Budget : 13/20

Autres articles pouvant vous intéresser

BMW 330i (G20)
BMW 330i (G20)

Pour sa 7e génération, la Série 3 grandit, complexifie son style et gagne en...

BMW 330e M Sport
BMW 330e M Sport

Hybride rime souvent avec languide. Se convertir à la voiture « verte »...

BMW Série 3 Gran Turismo
BMW Série 3 Gran Turismo

Avec la Série 3 Gran Turismo, BMW répond aux critiques de la clientèle en...

Tous les essais BMW
JAGUAR XE SV Project 8
JAGUAR XE SV Project 8

Les opérations spéciales de Jaguar n'auront jamais aussi bien porté leur nom...

ALFA ROMEO Stelvio Q4 210 ch Veloce
ALFA ROMEO Stelvio Q4 210 ch Veloce

Après presque trois ans d'une carrière en demi-teinte, le SUV Alfa Romeo...

BMW 840d xDrive Gran Coupé
BMW 840d xDrive Gran Coupé

La BMW Série 8 complète sa gamme avec cette élégante carrosserie à quatre...

Tous les essais

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de Blabla4987
Blabla4987 a dit le 10-05-2016 à 10:10
Essayez une 320d la prochaine fois, vous n'aurez pas à vous plaindre de la sonorité envoûtante du 6 en ligne BMW !!