TRIDENT Iceni

le 04/12/2002

Partagez

réagir

Clipper 1965
Clipper 1965 D.R
Venturer 1969
Venturer 1969 D.R
Après le retour d'Invicta, c'est au tour de Trident, une autre marque mythique, de renaître de ses cendres. Ce constructeur britannique trouve ses origines à Ipswich en Angleterre, au sein d'une société baptisée Viking Exécution. Cette société qui distribuait des TVR, construisait quelques prototypes sportifs et préparait des moteurs Ford pour les Elva. Elle prit ensuite la dénomination de Trident et proposa ses propres voitures à partir de 1965. Il s'agissait de 4 voitures (trois coupés et un convertible) sur base TVR carrossées en Italie. Ces véhicules existent d'ailleurs toujours, deux sont en Grande-Bretagne, un aux Etats-Unis et le quatrième en Belgique. Cette série n'alla pas au-delà du stade prototype. Il fallut attendre 1966 pour voir la première Trident ; elle fut exposée en Italie, au salon de la voiture de course. Ce modèle, le premier d'une série de 130 exemplaires, était équipé du moteur Ford 289. La production de ce modèle cessa en 1976 et la marque disparut définitivement deux ans plus tard. La firme produisit également plusieurs autres modèles dont le Clipper sur châssis Austin Healey, et ensuite Triumph TR 6. Cette base servit également à développer la Venturer, modèle équipé du moteur Ford Essex V6. Par la suite la firme produisit la Tycoon utilisant le moteur de la Triumph 2.5 PI. Au total la firme a construit 39 Clipper, 84 Venturer et 7 Tycoon.
Venturer V8 1971
Venturer V8 1971 D.R
Clipper II 1976
Clipper II 1976 D.R

TRIDENT
D.R
TRIDENT
D.R
Un V8 pour la renaissance

Officiellement la marque revit le jour en avril 2000 avec un prototype baptisé Iceni développé à partir de 1999. Eric Broadly, un des fondateurs de Lola, participa à la renaissance de la marque. Il y apporta notamment son expérience de la compétition. L'ambition de Trident est de proposer des voitures de sport abordables (37 000 £ tout de même), autorisant un usage quotidien et, le cas échéant, de " faire de la piste ".
TRIDENT
D.R
TRIDENT
D.R
Le prototype de l'Iceni a été présenté pour la première fois au Bristish Motor Show de Brimingham en 2000 et les premiers modèles devaient être mis en production pour le printemps 2002. Mais depuis cette date, des rumeurs couraient sur les difficultés de mise au point du modèle et la mise en production a été retardée. En fait, le constructeur étudiait la possibilité d'adapter un V8 sur l'Iceni et d'abandonner le V6 initialement prévu. L'utilisation d'une telle motorisation est un passage quasi obligatoire pour partir à la conquête du marché américain. En l'occurrence, il s'agit du V8 GM Northstar à 4 soupapes tout alu utilisé sur les Cadilla et développant 315 ch.
TRIDENT
D.R
TRIDENT
D.R

Partagez

réagir

Commentaires