• WEC : PEUGEOT SPORT DÉVOILE LA MÉCANIQUE DE SON HYPERCAR LMH

WEC : Peugeot Sport dévoile la mécanique de son Hypercar LMH

Samuel Morand le 14/12/2020

Partagez

réagir

Peugeot Sport et son partenaire Total, ont dévoilé les caractéristiques techniques du groupe propulseur embarqué dans l'Hypercar LMH que le constructeur au lion engagera en 2022 dans le championnat du Monde FIA-WEC et aux 24 Heures du Mans.

L'équipe placée sous la direction de François Coudrain, Directeur Powertrain du programme WEC de Peugeot Sport, a développé une chaîne de traction hybride baptisée PEUGEOT HYBRID4 500KW, articulée autour d'un moteur essence V6 2.6 litres bi-turbo de 500 kW (680 ch) positionné à l'arrière du véhicule, et d'un moteur / générateur électrique de 200 kW installé quant à lui à l'avant de celui-ci.

« L'architecture de la chaîne de traction PEUGEOT HYBRID4 500KW a été déterminée par un cahier des charges dense, régi par la nouvelle règlementation du championnat », explique François Coudrain, Directeur Powertrain du programme WEC de Peugeot Sport. « Nous avions envisagé au départ de concevoir un moteur avec un seul turbo, mais cela ne nous permettait pas d'atteindre notre objectif, qui était d'abaisser le centre de gravité du moteur. Un V6 bi-turbo constitue le meilleur compromis entre technologie, poids, architecture, fiabilité et performances ».

Ce groupe propulseur sera associé à une boîte de vitesses séquentielle robotisée à 7 rapports (avec palettes au volant) et garantira au véhicule une transmission quatre roues motrices, l'ensemble étant géré par un système intelligent de management de la chaîne de traction et des flux d'énergie.

Ce groupe sera alimenté par une batterie de 900 volts co-développée par Peugeot Sport, Total et sa filiale Saft (dix années d'expérience en F1), positionnée dans un bac en carbone situé sous le réservoir de carburant, derrière le pilote, à l'intérieur de la structure monocoque de la voiture.

Cet ensemble sera enfin complété par un système de freinage dit « Brake by Wire », un dispositif « maison » de Peugeot Sport permettant d'obtenir une répartition électrique / hydraulique optimale, intégralement géré par l'électronique. Le pilote précise Peugeot Sport, « contrôlera la force du frein moteur générée par le moteur électrique dans les phases de ralentissement ainsi que celle appliquée sur les disques par les plaquettes de frein ».

Peugeot Sport doit encore procéder aux passages au banc et au simulateur programmés au cours du premier trimestre 2021, avant de lancer en piste son Hypercar LMH en fin d'année.

Partagez

réagir

Dernières actualités PEUGEOT

L'usine historique de Peugeot s'équipe de panneaux solaires
L'usine historique de Peugeot s'équipe de panneaux solaires
WEC : Peugeot dévoile l'Hypercar 9X8
WEC : Peugeot dévoile l'Hypercar 9X8
Endurance : Peugeot Sport officialise ses pilotes
Endurance : Peugeot Sport officialise ses pilotes
Toutes les actualités PEUGEOT

Fans d'endurance, jouez à notre Motorlegend Pronostics Challenge (MPC)

Tags liés

Commentaires