Vente RM Auctions à Londres

le 04/10/2007

En matière d'automobile, personne n'est jamais objectif. Tout le monde a ses penchants, ses favorites, ses époques de prédilection ou son type de carrosserie préféré. Ce qui n'empêche pas de s'émouvoir devant la beauté d'une ancienne Delage lorsque l'on ne jure que par les Ferrari modernes ou de respecter la rareté d'une Ferrari 288 GTO (300 exemplaires, soit moins qu'une Enzo) alors que l'on considère que l'âge d'or de l'automobile s'est terminé avec la guerre.

Voila ce qui vient à l'esprit lorsque l'on consulte le catalogue de la vente londonienne organisée par RM Auctions le 31 octobre 2007. Quelles que soient ses lubies, impossible de rester de marbre. Car pour leur deuxième événement européen après l'impressionnante vente de Maranello en mai dernier, la maison canadienne offre un éventail de véhicules à se décrocher la mâchoire.

Il faut dire que la plupart des lots proviennent de collections respectables : celles du grand manitou de la F1 Bernie Ecclestone, du businessman italien Guiseppe Prevosti et du collectionneur Abraham Kogan. Au menu donc, 85 véhicules allant de la Fiat 500 à la F1 Renault RE30 en passant par une Ford GT40 ou une Ferrari 365 GTB/4 Daytona. Difficile de faire un choix, donc. Si on regarde les étiquettes de prix, une Mercedes-Benz 540K Special Roadster se démarque. Son état et sa rareté (26 exemplaires) lui confèrent un tarif stratosphérique : entre 4 720 000 et 5 810 000 euros ! Non, il ne manque pas de virgule...

En parlant de favorite, un nom retient toujours mon attention lorsqu'il figure au programme d'un événement classique. Large et basse, profilée et racée, la Bizzarini GT America est une voiture magnifique. Œuvre de l'ingénieur italien du même nom (qui a notamment participé au développement des Ferrari 250 Testa Rossa et GTO), cette Bizzarini est mue par un V8 Chevrolet de 420 chevaux. Estimée autour de 500 000 euros, elle fera le bonheur d'un gentleman driver lors des courses historiques partout dans le monde.

Un autre des joyaux de cette vente est une Delage 15-S-8 « Grand Prix » de 1927. Pour la petite histoire, la version de 1926 souffrait d'un défaut de conception : son échappement était situé du même côté que le pilote, qui après quelque minutes souffrait non seulement de la chaleur mais également des gaz qui envahissaient le cockpit – obligeant à faire des arrêts aux stands très fréquents. Mais la Delage était tellement supérieure à ses concurrentes que malgré ces arrêts répétés, elle remporta le Grand Prix d'Angleterre et finit seconde en Espagne... Après modification en 1927, elle gagna les 4 autres GP de la saison. Le prix de ce morceau d'Histoire se situe entre 1 174 000 et 2 600 000 euros.

Il serait possible de continuer ainsi avec l'ensemble du catalogue. Lamborghini Miura P400, Ferrari 250 GT, Aston Martin DB5, Hispano-Suiza Boulogne, F1 Ferrari 1986... Autant de noms qui allument des étincelles dans les yeux de n'importe quel amateur.
actu suivante Concept Mazda Taiki

Actu précédente
Concept Mazda Taiki

actu précédente Daimler AG

Actu suivante
Daimler AG

Autres articles pouvant vous intéresser

RM Sotheby's : 4 Ford GT à Monterey

L'un des modèles emblématiques du constructeur à l'ovale bleu, la Ford GT,...

Ian Callum lance la société CALLUM

Le designer écossais Ian Callum, fraîchement retiré de la direction du design...

Mercedes-AMG CLA 45 4MATIC+ break

Mercedes-AMG a levé le voile sur la nouvelle CLA 45 4MATIC+ Shooting Brake et...

Toutes les actualités

Commentaires