Une Ferrari 290 MM ex-Fangio aux enchères RM Sotheby's

Samuel Morand le 19/10/2015

Le 10 décembre prochain lors de la vente « Driven by disruption » qu'elle organise à New York, la maison RM Sotheby's va présenter aux enchères une Ferrari 290 MM ayant couru en compétition aux mains du quintuple Champion du Monde de Formule 1 Juan-Manuel Fangio.

Ce châssis 0626 sorti des ateliers de Maranello en 1956, a été conçu spécialement à l'attention du coureur argentin pour disputer les Mille Miglia cette même année, épreuve que la 290 MM propulsée par un bloc V12 3.5 litres et arborant une livrée spécifique, terminera à la quatrième place finale.

Suite à ces premiers pas prometteurs en compétition, ce châssis embrayera avec d'autres prestations honorables en course dont une victoire aux 1000 km de Buenos Aires 1957 avec Eugenio Castellotti, Luigi Musso et Masten Gregory à son volant.

En 1957 cette 290 MM est vendue par Luigi Chinetti à Temple Buell, un ami d'Enzo Ferrari, qui la fera rouler en course avec ce même Masten Gregory ainsi que Jo Bonnier, puis elle terminera sa carrière sportive en 1964 après être passée entre les mains d'autres pilotes de renom tels que Phil Hill, Alfonso de Portago ou encore Olivier Gendebien.

Cette Ferrari 290 MM fera ensuite le bonheur de différents propriétaires, et demeurera en particulier dans la collection du Mas du Clos de Pierre Bardinon durant 34 ans.

Modèle rare (quatre exemplaires existants), cette 290 MM devrait voir son prix de vente atteindre des sommets (plusieurs millions d'euros) lors de la vente New-Yorkaise.

Photo : Juan-Manuel Fangio et la Ferrari 290 MM aux Mille Miglia 1956
actu suivante Deux rares Porsche 911 aux enchères

Actu précédente
Deux rares Porsche 911 aux enchères

actu précédente Chris Harris teste la Renault R.S01

Actu suivante
Chris Harris teste la Renault R.S01

Autres articles pouvant vous intéresser

22 millions de dollars pour une Ferrari 290 MM
22 millions de dollars pour une Ferrari 290 MM

RM Sotheby's était à pied d'œuvre ce week-end au Petersen Automotive...

RM Sotheby's : Ferrari 290 MM 1956
RM Sotheby's : Ferrari 290 MM 1956

Si les présentations n'ont pas encore été faites, RM Sotheby's vous propose...

RM Sotheby's : Ferrari 290 MM 1956
RM Sotheby's : Ferrari 290 MM 1956

Le 8 décembre prochain, RM Sotheby's prendra ses quartiers au Petersen...

Toutes les actualités FERRARI
RM Sotheby's : Ferrari 290 MM 1956
Mercedes-AMG GT R Pro : en piste

Le magazine allemand Sport Auto a déposé sur la Nürburgring Nordschleife un...

RM Sotheby's : Ferrari 290 MM 1956
Gooding : Ferrari 250 GT California

Gooding & Company, la maison de vente aux enchères officielle du Concours...

RM Sotheby's : Ferrari 290 MM 1956
Oliver Zipse nommé Président de BMW

A l'occasion d'une réunion tenue à Spartanburg, en Caroline du Sud (USA), le...

Toutes les actualités

Commentaires

avatar de bicquet
bicquet a dit le 21-10-2015 à 11:32
j'ai tourné sur le circuit du Mas du clos en 1975 avec un coupé Fiat 128 gr2 142 ch / à 8500tr/min - pour 710 kg en 2015 beaucoup de voitures pèsent le double mais peu développent 284 ch avec un 1300 cc sans turbo !!!!!!
avatar de bicquet
bicquet a dit le 21-10-2015 à 11:20
c'etait l'époque où une voiture n'était pas encore devenue un SUV , CROSSOVER et autres M....S
avatar de Baroudeur I
Baroudeur I a dit le 21-10-2015 à 04:27
A cette époque les Ferrari étaient des oeuvres d'art roulantes construite de manière artisanale avec les outils de l'époque. Non qu'aujourd'hui elles ne soient plus des chef-d'oeuvres roulentes mais le outils utilisés aujourd'hui sont différents: ordinateurs, software sofistiqués et machine-outils à commande numériques mais aujourd'hui, pour l'observateur externe, cela est moins évident qu'à l'époque
avatar de ABDULAZIZ
ABDULAZIZ a dit le 20-10-2015 à 23:48
Impressionnante production ,quasi artisanale, Ferrari dévoré par la passion de la course engageait ses voitures dans toutes les compétitions: F1-F2-Endurance en Proto et GT- Rallyes en toutes saisons , Tour de France etc?Courses de cotes. Très souvent avec succès . En plus Maranello construisait et vendait des GT pour les gens fortunés et les monarques. Et demain FERRARI "rentre" en bourse a Wall Street. Salve Commendatore a mille lieues des "énarques" et stériles conseils d'administrations.
avatar de steeves
steeves a dit le 20-10-2015 à 19:40
elle va tourner autour de 6.000000$ ,une très belle affaire pour les amateurs malgré que les prix des voitures anciennes tombent en chute libre ,mais vu le fait que c'est une voiture de course la côte tient bon