• TOYOTA : UN « PLAN BATTERIES » À 12 MILLIARDS D'EUROS D'ICI 2030

Toyota : un « plan batteries » à 12 milliards d'euros d'ici 2030

Pascal Rops le 20/09/2021

Partagez

réagir

Toyota va investir près de 12 milliards d'euros dans le développement de nouvelles technologies pour ses batteries avant la fin de la décennie. Un projet gigantesque qui pourrait permettre au constructeur japonais de rester numéro 1 mondial.

Au cours de ces 20 dernières années, Toyota s'est largement engagé dans l'hybridation de ses véhicules. Mais le constructeur japonais s'est mis un peu tard aux modèles hybrides rechargeables, puis aux modèles électriques. Pour rattraper son retard dans ce domaine, le constructeur automobile, qui reste le n° 1 mondial en termes de chiffre d'affaires, veut également devenir leader dans le secteur des technologies et de la conception des batteries.
Pour y parvenir, Toyota va investir 12 milliards d'euros dans le développement et la fabrication d'une gamme complète de batteries afin de permettre la production en masse de véhicules électriques. Avec pour objectif final d'être neutre en carbone d'ici 2050. D'ailleurs, sa stratégie va s'accélérer, puisque le constructeur prévoit de mettre sur le marché 15 voitures à batterie d'ici 2025.

Une montée en puissance

Le constructeur avait déjà prévu de produire 180 GWh de batteries d'ici 2030. Mais cette capacité n'est plus suffisante pour faire face au développement de la marque, si bien que la capacité a été portée à plus de 200 gigawattheures grâce à un plan massif annoncé ces derniers jours. Pour parvenir à produire cette capacité, pas moins de 70 lignes d'assemblage de batteries supplémentaires dans le monde seront installées dans les usines de Toyota et de ses partenaires. En parallèle, Toyota va pousser et produire ses batteries « solides » (technologie lithium-ion) à partir de 2025.

Des batteries moins chères...

Par ailleurs, Toyota souhaite aussi réduire considérablement les coûts des batteries afin de pouvoir proposer des véhicules plus abordables dans un avenir proche. Ainsi, le « plan batteries » de Toyota aura également pour mission de réaliser un travail sur les matériaux et les structures afin de réduire de 50 % le coût de la batterie par véhicule. Dans une autre voie, Toyota envisage de commercialiser des batteries à semi-conducteurs de nouvelle génération avec son partenaire Panasonic.

Mais une sécurité et une durée de vie accrues

Un troisième axe de développement portera sur l'amélioration de la qualité des batteries. Toyota souhaite ainsi conserver son image de marque fiable et sécurisante. Les batteries lithium-ion vont donc être optimisées afin de réduire les risques d'incendie tout en augmentant leur durée de vie. À ce propos, le directeur de la technologie, Masahiko Maeda, a précisé que Toyota se concentrait « sur la sécurité, la durée de vie et la qualité de haut niveau pour produire de bonnes batteries à faible coût et à haute performance. Chez Toyota, nous voulons développer des batteries que nos clients peuvent utiliser en toute confiance. »

C'est déjà demain...

Grâce à ses avancées technologiques en termes de batteries, Toyota prévoit d'ores et déjà de commercialiser son SUV électrique – le BZ4X – en 2022 qui aura pour atout, une consommation d'énergie réduite de 30 % par rapport aux précédents véhicules électriques de la marque. Le constructeur prévoit de vendre huit millions de véhicules électrifiés, dont deux millions de véhicules électriques et de véhicules à pile à combustible à hydrogène d'ici 2030.

Partagez

réagir

Tags liés

Commentaires

avatar de killass
killass a dit le 22-09-2021 à 13:22
Fausse information...Toyota n'a jamais été en retard sur l'hybride rechargeable (plutôt en avance)...mais n'a eu qu'un seul modèle de PHEV disponible sur le marché depuis 8 ans, à savoir, la Prius PHEV en Europe ...et aux US c'est la Prius Prime qui se vend très bien aux US et Canada. Par contre en Europe les ventes sont minimes. Avantage aucun retard de livraison en France sur une Prius PHEV qui est assemblé au Japon, et j'ai eu mon modèle 2021 en trois mois. Le modèle Prius PHEV de cette année s'est enrichi de sièges chauffants et d'un boitier routeur WiFi et ceci sans supplément de prix. Avec un supplément de 850 euros on peut avoir 6 ans de garantie totale...et la batterie de ce PHEV est plus grosse et plus chère hors garantie que la Prius normale. Cette Prius est imbattable en consommation ville-route et l'organisme ADAC allemand l'a mise en tête sur toutes les voitures allemandes du même segment depuis plusieurs années.