• SILVERSTONE AUCTIONS : LOTUS 19 MONTE CARLO 1960 EX-STIRLING MOSS

Silverstone Auctions : Lotus 19 Monte Carlo 1960 ex-Stirling Moss

Samuel Morand le 09/01/2020

Une remarquable Lotus 19 Monte Carlo pilotée en son temps par Graham Hill, Jim Clark et Stirling Moss, sera proposée aux enchères à l'occasion de la vente Race Retro organisée en février prochain par Silverstone Auctions à Stoneleigh Park, en Grande-Bretagne.

Partagez

réagir
La Lotus 19 à laquelle Colin Chapman (son concepteur) donna le surnom de « Monte Carlo », suite à la victoire décrochée à son volant par Stirling Moss dans les rues de Monaco en 1960, était considérée comme une « tueuse de géant » avec son gabarit réduit et son bloc 2.5 litres Coventry-Climax sous dimensionnés par rapport au modèles V8 de l'époque.

Outre Stirling Moss qui contribua largement au développement de la Lotus 19 et lui offrit son premier succès à Karlskoga, en Suède, en 1960, Graham Hill fut également très actif à son volant et ce dernier remporta avec le châssis présenté ici, six victoires lors de la saison 1962 du championnat britannique.
Ce châssis n°953 s'illustra également aux États-Unis et au Canada où Olivier Gendebien (quadruple vainqueur des 24 Heures du Mans) remporta à son volant des victoires de classe à Laguna Seca et à Riverside en 1961, avant que Maston Gregory ne s'impose sur la course Players 200 à Mosport en 1962.

En 1963 le véhicule retourna en Angleterre et plus précisément à Goodwood pour l'Easter Meeting durant lequel Innes Ireland prit la 3ème place de la Lavant Cup. Ce fut également lors de ce rendez-vous que Stirling Moss testa ce châssis Lotus 19, un an exactement après le terrible accident dont il fut victime sur ce même évènement. Moss décida après cet essai de se retirer définitivement de la compétition, ce qui fait de ce châssis n°953 le dernier véhicule de course conduit par le champion britannique en tant que pilote professionnel.

Le châssis 953 continua quant à lui son parcours et en 1964 il s'imposa notamment à Oulton Park aux mains d'un certain Jim Clark, avant d'être acheté par Harry O'Brien. Celui-ci l'engagea en compétition en 1965 et 1966 mais avec bien moins de réussite, un accident survenu à Silverstone mettant un terme à ses engagements. Suite à cette épreuve, O'Brien rentra le véhicule accidenté au garage en prévoyant de le réparer, mais il demeura finalement en l'état les 30 années suivantes.

Cette Lotus 19 a depuis été parfaitement restaurée (en 1996, par le spécialiste Ken Nicholls de Nike Cars) et a même retrouvé Sir Stirling Moss le temps d'un week-end, à l'occasion du Shelsley Walsh Lotus Celebration organisé en 2012. Moss en profita d'ailleurs pour signer le capot moteur du véhicule.

Ce châssis qui figure parmi les 17 exemplaires de la Lotus 19 produits, sera présenté aux enchères pour la première fois en 57 ans les 22 et 23 février prochains à Stoneleigh Park.

Partagez

réagir

Dernières actualités LOTUS

Une nouvelle Lotus en approche avec un V6 hybride ?
Une nouvelle Lotus en approche avec un V6 hybride ?
Lotus Driving Academy 2020
Lotus Driving Academy 2020
Lotus conçoit un vélo pour les JO
Lotus conçoit un vélo pour les JO
Toutes les actualités LOTUS

Tags liés

Commentaires