Séance de drift improbable pour la Bugatti Chiron Pur Sport

Samuel Morand le 03/12/2022

Partagez

réagir

Un exemplaire de la Bugatti Chiron Pur Sport, livré aux mains expertes d'un ingénieur responsable du développement et du châssis chez Bugatti, a réalisé une improbable figure en « C » (le « C » de Bugatti) tout en drift.

Faire drifter une Bugatti Chiron n'est pas précisément ce que l'on attend de l'hyper-sportive de Molsheim, même s'il s'agit d'une Chiron Pur Sport, la plus agile de toutes les variations de la Supercar tricolore proposées par le constructeur. C'est pourtant ce qu'a réalisé Sven Bohnhorst, ingénieur chez Bugatti, au volant de la Supercar française.

Grâce à une masse non suspendue plus faible, un poids abaissé de 50 kg, un groupe propulseur W16 8.0 litres de 1 500 ch et 1 600 Nm, une boîte 7 vitesses à double embrayage aux rapports plus courts (de 15 %), et un nouveau mode de conduite « ESC Sport Plus » offrant une accélération latérale atteignant 1.6 G, la Chiron Pur Sport était la mieux à même de réaliser cette ligne en « C » célébrant l'héritage de la marque.

« La Pur Sport est devenue l'un des modèles préférés de nos clients en raison de ses performances et de ses caractéristiques de conduite pures », explique Christophe Piochon, le Président de Bugatti Automobiles. « Il était tout à fait normal que la Pur Sport soit le modèle Chiron sélectionné pour honorer notre signature, l'iconique ligne en « C », avec cet ambitieux drift. », ajoute Christophe Piochon.

Une voiture faite pour les pilotes

Le « C » est l'élément de design distinctif des modèles Bugatti, qui définit l'élégance du style Bugatti depuis les premières créations de Jean Bugatti (Type 50, Type 57...) jusqu'aux hyper-sportives Veyron et Chiron.
La Chiron Pur Sport qui affiche des performances de haute volée avec un 0 à 100 km/h comblé en 2.3 secondes, un 0 à 200 km/h avalé en 5.9 secondes et une vitesse de pointe de 350 km/h, dispose de qualités indéniables en termes de performance, et elle se montre aussi à l'aise sur routes étroites et sinueuses que sur les grands axes. Sven Bohnhorst a donc mis à profit ces caractéristiques pour réaliser cette figure en « C ».

« La maitrise de la transmission intégrale de la Chiron Pur Sport est exceptionnelle », confie Sven Bohnhorst, pilote expérimenté et auteur du drift en « C ». « En tant que conducteur, vous décidez si vous voulez faire patiner les roues arrière pour faire tourner le véhicule ou si vous voulez le stabiliser avec plus de patinage à l'avant, et cela uniquement en jouant avec l'accélérateur. Vous avez également la possibilité de faire tourner les quatre roues en même temps, c'est vous qui décidez ! C'est ce que j'appelle une voiture faite pour les pilotes ! ».

Des « pilotes » qui seront au nombre de soixante, le nombre total de modèles Chiron Pur Sport produits par le constructeur de Molsheim. Des exemplaires facturés rappelons-le, quelque 3.2 millions d'euros hors taxes l'unité.

Partagez

réagir

Dernières actualités BUGATTI

Le one-off Bugatti Chiron Profilée sera présenté aux enchères par RM Sotheby's
Le one-off Bugatti Chiron Profilée sera présenté aux enchères par RM Sotheby's
La 400ème Bugatti Chiron livrée à son propriétaire
La 400ème Bugatti Chiron livrée à son propriétaire
Le dernier exemplaire de la Bugatti Chiron Super Sport 300+ livré à son propriétaire
Le dernier exemplaire de la Bugatti Chiron Super Sport 300+ livré à son propriétaire
Toutes les actualités BUGATTI

Tags liés

Commentaires