Rhys Millen enfume le Brésil

Loïc Bailliard le 30/11/2010

Dans la catégorie des spécialistes de la destruction de pneus arrière, on commence à être familier avec l'ami Ken Block et ses spectaculaires Gymkhana.

Un succès viral qui a évidemment inspiré quelques uns de ses collègues à faire de même. Ainsi, Travis Pastrana (champion de Drift et depuis peu animateur de Top Gear America) s'est-il récemment fait filmé alors qu'il brulait de la gomme en Californie.

C'est aujourd'hui au tour de Rhys Millen, notamment réputé pour s'être frotté au Pikes Peak sur un prototype Hyundai, de nous montrer avec sa vidéo « Climb Attack Brazil » comment piloter une voiture en regardant par les fenêtres latérales.

Comme le nom l'indique, c'est au Brésil sur la route de « Serra do Rio do Rastro » que le pilote a été détendre les pneus de son coupé Hyundai Genesis affichant 750 chevaux...
actu suivante Calendrier Pirelli 2011

Actu précédente
Calendrier Pirelli 2011

actu précédente Résultats Porsche 2010

Actu suivante
Résultats Porsche 2010

Autres articles pouvant vous intéresser

SEMA : Hyundai Solus Genesis Coupé
SEMA : Hyundai Solus Genesis Coupé

Le SEMA Show de Las Vegas approche à grands pas (3-6 novembre) et quelques...

Pikes Peak : un duel Millen-Dumas !
Pikes Peak : un duel Millen-Dumas !

Dix-sept millièmes : c'est l'écart qui séparait hier sous le drapeau à damier...

La Hyundai Genesis et une flèche
La Hyundai Genesis et une flèche

Dans la série "campagne de communication décalée", Hyundai frappe à son tour...

Toutes les actualités HYUNDAI
La Hyundai Genesis et une flèche
Rétromobile 2020 : le programme

Du 5 au 9 février prochains, les amateurs de mécaniques anciennes se...

La Hyundai Genesis et une flèche
Le programme de la vente Artcurial à Rétromobile

Artcurial Motorcars sera une nouvelle fois à pieds d'œuvre le 7 février...

La Hyundai Genesis et une flèche
Bonhams : une Ferrari Dino 206 S/SP au Grand Palais

Le 6 février prochain dans le cadre de la vente qu'elle organisera au Grand...

Toutes les actualités

Commentaires