Nick Heidfeld valide les derniers réglages de la Pininfarina Battista

Motorgreen Samuel Morand le 01/12/2021

Partagez

réagir

Alors que les premières livraisons de la Pininfarina Battista débuteront début 2022, Nick Heidfeld, le pilote de développement d'Automobili Pininfarina, a peaufiné les derniers réglages de l'Hypercar électrique italienne qui l'a visiblement séduit.

Heidfeld est présent aux côtés d'Automobili Pininfarina depuis le début du projet Battista, et l'Allemand dont la carrière l'a conduit aussi bien en Formule 1 qu'en WEC et dans le Championnat FIA Formula E (avec Mahindra), a mis à profit ses 25 ans d'expérience en sport automobile pour peaufiner l'Hypercar de Cambiano.

Après plusieurs séances d'essais dont une organisée sur la piste de Nardo en février dernier, Nick Heidfeld a récemment validé les derniers réglages de la Battista à la fois sur route et sur circuit. L'occasion de faire le point sur cette Hypercar animée par quatre moteurs électriques développant quelque 1 900 ch et 2 300 Nm, alimentés par une batterie de 120 kWh garantissant jusqu'à 450 km d'autonomie. Un véhicule surtout, capable d'évoluer à 350 km/h après avoir abattu le 0 à 100 km/h en moins de deux secondes, et d'atteindre 300 km/h (départ arrêté) en seulement 12 secondes.

« Dans ce test, j'ai pu conduire la Battista avec toute la puissance disponible », explique Heidfeld. « L'effet à l'accélération est complètement hallucinant - les conducteurs ne se lasseront jamais de cette expérience, peu importe combien de fois ils la ressentent. Cette voiture de route sprinte plus vite qu'une voiture de Formule 1, et en mode Furiosa, j'avais un énorme sourire accroché à mon visage à chaque fois. Chaque client qui a expérimenté la Battista avec moi a été positivement submergé par l'expérience - il n'existe tout simplement rien de tel ».

La Battista dispose de cinq modes de conduite pour s'adapter au mieux aux conditions de circulation : Calma, Pura, Energetica, Furiosa et enfin Carattere (réglages prédéfinis par le conducteur lui-même).

« La maniabilité sur routes ouvertes - même sur des surfaces imprévisibles - a démontré que la Battista était magnifiquement équilibrée », poursuit l'Allemand. « La performance de la Battista sur piste m'avait déjà surpris et impressionné après l'avoir pilotée à Nardo plus tôt cette année, donc mes attentes à cette occasion étaient élevées. Cet essai a cependant confirmé que l'équipe avait atteint son objectif de créer un nouveau type d'hyper GT performant sur toutes les surfaces ».

Enfin ceux à qui le son d'une motorisation V8, V10 ou V12, manquerait, Heidfeld a également un mot.

« La Battista est une belle pièce de design, et sa présence est maintenant renforcée par un son extérieur unique », précise-t-il. « En mode Furiosa, le son extérieur de la Battista est à son réglage le plus audible et cela m'a instantanément fait sourire. Vous entendez la Battista avant de la voir - la voiture semble "vivante", et cela aide à développer une connexion émotionnelle à laquelle je ne m'attendais honnêtement pas ».

La Pininfarina Battista sera produite en 150 exemplaires, accessibles à un prix situé aux alentours de 2.1 millions d'euros l'unité.

Partagez

réagir

Dernières actualités PININFARINA

La Pininfarina Battista entre en production à Cambiano
La Pininfarina Battista entre en production à Cambiano
La Pininfarina Battista Verde Paradiso récompensée à la Villa d'Este
La Pininfarina Battista Verde Paradiso récompensée à la Villa d'Este
Débuts dynamiques pour la Pininfarina Battista
Débuts dynamiques pour la Pininfarina Battista
Toutes les actualités PININFARINA

Tags liés

Commentaires