Une Mazda RX-792P s'éclaircit la voix

Soufyane Benhammouda le 01/08/2013

Partagez

réagir

Après la victoire écrasante de la Mazda 787b aux 24 Heures du Mans en 1991, la FIA décide de supprimer le moteur rotatif de la réglementation, poussant la marque japonaise à abandonner le World Sportcar Championship. Mais de l'autre coté de l'Atlantique, la Mazda RX7 GTO ne cesse de gagner en championnat IMSA. Avec une réglementation mécanique favorable au moteur Wankel, Mazda met rapidement sur patte la RX-792P, juste à temps pour la saison de 1992.

Lorsqu'elles n'étaient pas impliquées dans des accidents ou sujettes à des incendies inopinés, les Mazda RX-792P prouvaient leur potentiel sans pour autant pouvoir grimper sur les plus hautes marches du podium. Avant la suppression de la catégorie GTP du championnat à la fin de la saison 1993, les ingénieurs en charge du projet ont alors effectué un travail considérable sur le châssis et le poids du prototype : avec une puissance de plus de 700 ch et un poids de 790 kg, les équipes techniques étaient impatientes de vivre la prochaine saison. Seulement, la maison mère décida de se retirer de la compétition, laissant Mazda USA sur la touche avec un budget insuffisant. Ces conditions économiques ont poussé la Mazda RX-792P et son moteur expérimental à prendre leur retraite.

Lors d'un Cars and Coffee californien, Mazda a apporté un exemplaire de la RX-792P dans le cadre d'une opération caritative. Ceci est donc l'une des rares occasions de pouvoir entendre encore une fois l'onctueuse sonorité produite par le R26B à quatre rotors (on peut entendre les jappements de 1'50 à 2'30).

Partagez

réagir

Dernières actualités MAZDA

Le concept Mazda MX-81 Aria a retrouvé sa splendeur
Le concept Mazda MX-81 Aria a retrouvé sa splendeur
Mazda célèbre son centenaire en 2020
Mazda célèbre son centenaire en 2020
La Mazda 254i LM 1982 retrouvée
La Mazda 254i LM 1982 retrouvée
Toutes les actualités MAZDA

Tags liés

Commentaires