Maserati rend hommage à Maria Teresa de Filippis

Samuel Morand le 06/03/2021

Partagez

réagir

A l'occasion de la journée des droits de la femme célébrée partout dans le monde ce 8 mars, le constructeur au trident a souhaité rendre hommage à Maria Teresa de Filippis, la première femme à avoir participé à un Grand-Prix de Formule 1 à la fin des années 50.

Maria Teresa de Filippis, née à Naples en 1926, a débuté sa carrière sportive en 1948 et à l'âge de 22 ans, a remporté sa première course (les 10 km de Salerno-Cava de 'Tirreni) dans la catégorie voiture de tourisme de 500cc. Un premier succès qui devait la conduire à passer dans la catégorie 750cc les saisons suivantes, en y réalisant à nouveau des prouesses, avant de s'illustrer en 1953 et 1954 dans la catégorie Osca 1100cc en remportant notamment les 12 Heures de Pescara, le « Trullo d'Oro », la course Catania-Etna et le circuit de Syracuse.

Ses performances lui permirent d'accéder lors de la saison 1955, au volant d'une Maserati 2000 A6GCS. Une saison importante pour la napolitaine, puisqu'elle va remporter une victoire (sur la Catania-Etna) et se classer deuxième du championnat dans la catégorie 2000cc. Maria Teresa écrira plus tard à propos de cette Maserati 2000 A6GCS : « Une voiture puissante au volant de laquelle j'avais la sensation de pouvoir tout faire... Ce que j'ai fait ! ».

Vint enfin la consécration lors de la saison 1958, avec l'accès à la catégorie reine du sport automobile : la Formule 1. Maria Teresa de Filippis, dont le grand Juan Manuel Fangio disait qu'elle « conduisait trop vite et prenait trop de risques », signe ses débuts derrière le volant d'une Maserati 250F privée lors du Grand Prix de Syracuse (qu'elle termine à la cinquième place), avant de participer à son premier Grand Prix de Formule 1 officiel en Belgique. Une épreuve sur laquelle elle prendra la 10ème place finale, ce qui demeurera son unique classement dans le Championnat du Monde de F1.

Cette saison 1958 marqua également un tournant dans sa carrière, avec le décès de son ami Luigi Musso survenu dans le cadre du Grand Prix de France. Un drame qui l'encouragea à quitter la compétition l'année suivante, en 1959, pour ne plus réaliser ensuite que des apparitions lors d'épreuves de véhicules historiques.

En 2015, soit quelques mois avant sa disparition, Maserati réalisait une vidéo avec Maria Teresa de Filippis, dans laquelle la pilote italienne retrouvait le volant d'une Maserati sur le circuit de Monza, et signait une véritable déclaration d'amour au sport automobile. Un témoignage de la championne italienne, qui doit encore aujourd'hui inspirer les pilotes féminines en herbe. Maria Teresa de Filippis est décédée en 2016, à l'âge de 89 ans.

Photo : Maria Teresa de Filippis en pleine discussion avec Juan Manuel Fangio et Jean Behra, lors du GP de Monaco 1959

Crédit photos : Maserati

Partagez

réagir

Dernières actualités MASERATI

Maserati F Tributo Special Edition
Maserati F Tributo Special Edition
David Beckham nommé ambassadeur mondial de Maserati
David Beckham nommé ambassadeur mondial de Maserati
Maserati Levante et Ghibli Sportivo et Sportivo X
Maserati Levante et Ghibli Sportivo et Sportivo X
Toutes les actualités MASERATI

Tags liés

Commentaires